Musique : Comment Réussir son Dossier de Presse (Press Kit/EPK) ?

dossier de presse musique

Le dossier de presse (aussi appelé press book, press kit ou EPK) est un outil de communication indispensable pour les musiciens et groupes de musique.

Il regroupe l’ensemble des éléments nécessaires lorsque l’on contacte un média ou un professionnel de la musique, afin de rendre la démarche crédible et faciliter le processus.

Cela permet à chacun de mieux connaître votre projet musical, votre carrière et votre univers et de décider si l’on doit accepter votre demande, notamment pour la promotion de vos albums ou de vos tournées.

Évidemment, tout comme pour la rédaction de la biographie, la création du dossier de presse est un travail à ne pas bâcler, si vous voulez étendre votre réseau et saisir plus d’opportunités.

Dans cet article, nous allons voir comment réussir la création de votre EPK si vous êtes musicien et quels sont les éléments indispensables à inclure.

1. Ça sert à quoi un dossier de presse pour un projet musical ?

En temps normal, pour mettre toutes les chances de votre côté, vous voulez donner toutes les informations les plus pertinentes aux décideurs que vous contactez.

Peu importe votre objectif (dates, presse, etc.), vous devriez toujours chercher à faciliter la vie des professionnels de la musique en filtrant et regroupant ce dont ils ont besoin, leur temps et leur patience étant relativement limités.

C’est tout le but d’un dossier de presse efficace, clair et épuré.

En plus de pouvoir vous aider à démarcher les médias et influenceurs, grâce à votre dossier de presse vous aurez un document professionnel à proposer à chaque fois que quelqu’un de l’industrie voudra en savoir plus à votre sujet (booking, labels, édition, collaborations, etc.).

Il s’agit donc d’un incontournable dans votre arsenal de communication.

faire dossier de presse

2. Les éléments indispensables à tout EPK

De quoi avez-vous besoin pour votre dossier de presse ?

À la fois CV et portfolio, votre dossier de presse doit aller à l’essentiel, tout en répondant aux questions que pourraient se poser vos interlocuteurs.

1. Courte biographie

Comme on l’a vu précédemment, on va chercher à décrire brièvement le projet musical ainsi que l’actualité du moment, en jonglant à la fois sur l’informatif, l’artistique et l’intriguant.

Si vous avez besoin du mal à prendre du recul pour raconter votre histoire, demandez de l’aide à une personne tierce, car votre bio en dit beaucoup sur votre projet.

N’oubliez pas de mentionner clairement votre style de musique et quelques noms de projets musicaux qui sonnent sensiblement comme le vôtre.

Pour ce qui est de la longueur, chaque professionnel ayant des besoins différents, faîtes en sorte de proposer plusieurs formats en fonction de la cible du dossier : quelques lignes, un paragraphe, 3 paragraphes et 5 paragraphes.

En savoir plus :

2. Photos

Ensuite, on va ajouter le visuel de ce que vous souhaitez promouvoir en première page du dossier de presse (pochette de votre dernier album ou affiche live par exemple).

Pour le reste du dossier, vous devriez avoir des photos officielles (et téléchargeables) de haute qualité, réalisées par un photographe pro, avec des options à l’horizontale comme à la verticale, voire des versions en noir et blanc.

On privilégiera les photos professionnelles (au moins 3) qui ne sont pas issues de concerts, afin de mettre en avant l’esthétique, la composition et donc votre univers.

Si besoin, au lieu d’alourdir le document, ajoutez des liens pour télécharger vos photos les plus volumineuses (haute résolution) au lieu de les inclure directement.

En effet, on va éviter que le document fasse plus de 4/5 Mo, mais cela intéressera tout de même les journalistes de la presse papier d’avoir des visuels en haute résolution (300 dpi plutôt que 72 dpi).

3. Musique

Votre musique est l’élément le plus important de votre dossier et c’est pour cela que vous devriez l’ajouter juste en dessous de votre bio.

Naturellement, le professionnel cherchera à écouter au moins un titre que vous avez sélectionné.

Par conséquent, choisissez (uniquement) vos trois meilleurs titres.

Si vous avez du mal à les identifier, demandez du feedback à votre fanbase ou observez les statistiques de vos titres (ventes, streaming, YouTube, etc.).

Attention, ne faites pas l’erreur de partager toute votre discographie et notamment vos titres les plus anciens.

Vous devriez partager principalement votre dernière musique, celle qui représente le mieux là où vous en êtes aujourd’hui.

Cela rendra votre dossier de presse bien plus pertinent. Ceux qui voudront en savoir plus n’auront pas de mal à trouver le reste de votre catalogue.

Ajoutez les liens vers votre musique, qu’elles soient sur Youtube, Soundcloud, en téléchargement ou sur les sites de streaming (par exemple avec Linkfire ou les Fanlinks de ToneDen)

Si vous souhaitez partager un titre qui n’est pas encore officiellement sorti, vous pouvez donner un lien vers un titre en privé sur Soundcloud.

press kit EPK musique

4. Vidéos

Certains médias sont bien plus susceptibles de partager votre contenu si vous avez du contenu promotionnel au format vidéo de qualité pour accompagner votre actualité.

De même, vous aurez bien plus de chances d’obtenir des dates de concert ou dans des festivals si vous avez une vidéo qui retranscrit parfaitement un de vos lives.

Intégrez quelques-unes de vos meilleures vidéos dans votre dossier de presse afin de mieux présenter votre projet.

Si possible, variez les types de vidéos (interview, clip et live) pour qu’il y en ait pour tout le monde !

5. Articles de presse récents

S’agissant d’un dossier de presse, vous avez besoin de montrer que vous générez l’intérêt de la… presse.

Si possible, tâchez d’inclure des articles ou des extraits de parutions relatifs à votre projet musical qui soient en lien avec l’entité que vous démarchez (style musical, démographie, région).

Listez les médias qui vous ont mentionné au cours des derniers 365 jours (ou plus si besoin), les meilleures citations et ajoutez les liens vers les articles complets.

C’est une très bonne manière de montrer que votre projet musical est déjà validé par d’autres professionnels, même si vous démarrez petit et en local.

6. Faits notables

Si vous êtes en tournée, que vous êtes nominé pour un prix, que vous avez joué à un festival réputé ou ouvert pour un projet musical important, vous devriez le mentionner.

Tout ce qui peut faire gagner des points à votre dossier est bon à prendre et devrait être inclus.

7. Contact et liens

Enfin, ajoutez les informations de contact pour joindre votre projet musical (téléphone ET  email).

De même, on va inclure les liens vers vos réseaux sociaux et votre site officiel, afin que l’intéressé puisse facilement vous contacter ou en savoir plus sur vous.

3. Comment faire son dossier de presse et le diffuser ?

Une fois que vous avez tout ça, vous voilà prêt à regrouper ces infos dans un document dédié et formaté correctement.

À l’ère du numérique, pour élaborer votre dossier de presse, vous aurez besoin d’un logiciel permettant d’éditer et d’organiser facilement le contenu, comme Word, OpenOffice, Pages, PowerPoint ou InDesign (pour les ambitieux).

La mise en page doit être un minimum soignée, mais vous n’êtes pas obligé d’avoir recours à un graphiste si votre budget ne vous le permet pas.

Veillez tout de même à ce que l’on retrouve votre identité visuelle et faîtes aussi en sorte que le document ne soit pas trop long (moins de 8/10 pages).

Votre EPK doit faire gagner du temps au journaliste ou au pro et doit donc être concis.

Au passage, il faut préciser que les dossiers de presse sont bien plus efficaces s’ils sont ciblés et à jour.

Ma recommandation est d’utiliser un template de base (mis à jour régulièrement) et puis différentes variantes en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre.

S’il n’y a pas d’objectif particulier, indiquez simplement en haut de votre dossier de presse le nom de votre projet musical et la période de diffusion du dossier.

Dans les autres cas, vous pouvez inclure votre actualité à promouvoir dans le titre du dossier : tournée, lancement, etc.

Mais ensuite, comment fait-on pour diffuser ce dossier ?

press book musicien

Solution n°1 : En PDF

L’option la plus répandue et la plus simple surtout quand on commence, c’est de créer à partir des logiciels que l’on a vu plus haut un document PDF.

Créer un document par exemple avec Word, qui soit un minimum soigné et à votre image avec toutes les informations que vous voulez partager.

Une fois que vous avez le fichier PDF, vous n’avez plus qu’à l’envoyer en pièce jointe, accompagné d’un bref paragraphe d’introduction exposant la nature de votre demande.

Toutefois, il faut garder en tête que de nos jours, un grand nombre de professionnels de la musique à HORREUR de recevoir des pièces jointes non demandées et que les services d’emailing sont plus susceptibles d’ajouter un message avec pièce jointe en spam. Ainsi, utilisez le format PDF prudemment.

Solution n°2 : Sur votre site officiel

En complément du PDF, en dédiant une page de votre site officiel à votre dossier de presse électronique, vous permettez à tous les professionnels d’accéder en quelques clics à votre kit de promo.

En plus de leur permettre d’accéder à vos photos, vos vidéos, vos titres, vos passages médias, vos réseaux sociaux à tout moment, vous pouvez facilement maintenir cela à jour, créer des variantes, optimiser votre communication et analyser les résultats.

Cependant, si vous choisissez cette option, alors assurez-vous que votre site Web soit optimisé, pour pas que cela nuise à votre image.

Si vous choisissez cette solution, gardez en tête que vous devriez intégrer un maximum d’éléments dans la page (musique, vidéos, dates de concert, etc.) au lieu d’ajouter des liens et donc des étapes supplémentaires dans la prise de décision du pro.

Solution n°3 : Via des plateformes dédiées

Certains services comme Scènes Locales, SonicBids ou ReverbNation permettent de créer et de diffuser en ligne son dossier de presse en quelques clics.

Il s’agit d’une alternative intéressante à la deuxième solution surtout si vous ne savez pas par où commencer, même si elle demeure bien moins optimisée (peu de personnalisation, publicité, format standard, etc.)

Au passage, on notera que si vous recherchez des exemples de dossiers de presse de musiciens et de groupes de musique, vous en trouverez de nombreux au format PDF (et à la qualité variable) sur les profils d’artistes de Scènes Locales (exemple).

Conclusion

Saviez-vous que la plupart des dossiers de presse finissent à la corbeille quelques instants après avoir été découverts ?

La raison est souvent que le dossier de presse manque d’information ou bien déborde de détails inutiles.

Ainsi tout l’enjeu pour votre communication sera de créer un document clair et qui va droit au but, mais qui représente au mieux la réalité de votre projet.

En suivant ces conseils, vous aurez de quoi faire une bonne première impression auprès des lecteurs de votre dossier de presse et vous démarquer de la concurrence.

Musicalement,

Guillaume de Marketing Musical