Comment Réussir le Visuel de votre Pochette d’Album ou de Single ?

visuel pochette album

Voici enfin votre album ou single concrétisé sous format numérique ou, pour les plus chanceux, sur compact disc.

Mais comme tout produit destiné à faire l’objet de promotion, il va falloir nécessairement s’occuper du « packaging » afin de le rendre attrayant auprès de votre public.

Pour cela, il convient de respecter quelques règles de base afin de ne pas commettre d’impairs et de rater la diffusion à grande échelle de votre œuvre musicale.

Avec Internet, la fabrication de la pochette de disque se démocratise et elle semble être accessible à tous pour peu que l’on soit à l’aise avec les logiciels disponibles sur Internet.

Certains outils vous permettent même de créer gratuitement vous-même votre pochette album ou single.

Cela signifie-t-il pour autant que la confection de pochette d’album ou de single soit à la portée de tous ?

Sans aller jusqu’à être « coaché » par un professionnel du marketing musical, il est tout de même fortement déconseillé de négliger la partie esthétique de ce support que l’on nommait jadis « jaquette ».

reussir pochette album

Aspects techniques de la création

Avec un disque CD, et autrefois disque vinyle, la pochette nécessitait sous format papier ou cartonné une « couverture », un « dos » quand il ne s’agissait pas d’un véritable « livret » composé de plusieurs feuillets.

Actuellement, le contexte est tout autre puisque dématérialisé grâce au numérique, le stockage de la bande son musicale se fait via des sites où il n’est besoin aujourd’hui que d’une image comme « vitrine ».

Grâce au passage sous format numérique, les contraintes techniques d’impression sont donc devenues largement moins présentes et nécessite avant tout un ordinateur.

Version en ligne ou téléchargeable, le choix de l’application graphique utilisée se fera selon la capacité de votre disque dur et de votre habileté informatique.

Les plateformes de streaming demandent les formats standardisés pour la mise en ligne avec :

  • Fichiers sous format JPG/JPEG/PNG
  • Format carré (ratio de 1:1)
  • 3000 × 3000 pixels minimum
  • Image large et en haute définition

En effet, ces contraintes garantissent que votre pochette ne soit pas floue ou déformée à l’arrivée.

Si les moyens techniques sont plus accessibles, la simplicité de la mission n’en est pas pour autant garantie car il faut aborder la tâche sous un autre angle qui est celui de la lisibilité et de l’efficacité dans un univers fortement concurrentiel.

Les logiciels existants sont nombreux et il vous faudra vous sentir à l’aise dans l’appréhension du logiciel.

Aspects réglementaires de la création

Sur le plan réglementaire, la pochette d’un single ou d’un album doit respecter certains critères comme celui de ne pas faire apparaître de publicité ou promotion au travers de la présence de logos, de marques (d’autant plus si les appellations sont protégées).

Il en est de même pour les contenus dont la propriété intellectuelle n’est pas vôtre.

Toute image pornographique ou injurieuse ainsi qu’un lien hypertexte dirigeant vers un site du même genre est interdit.

Il n’est pas question non plus de faire référence à du contenu sans rapport avec votre projet ou vers un site web/URL quelconque et encore moins de mentionner les aspects techniques et financiers de la réalisation de votre pochette single ou album.

pochette cd

L’aspect créatif de la réalisation

Du premier coup d’œil, votre pochette doit attirer l’attention et le message doit être suffisamment simple pour être intégré facilement par le public.

L’adéquation de son identité visuelle et de son style musical

Dans un contexte de forte concurrence, être fidèle à son univers est bien sûr la première des règles à respecter si on veut être en adéquation avec son style et conforme aux attentes actuelles mais aussi futures.

Une vision sur le long terme est ici fortement recommandée pour plus de cohérence dans sa communication.

L’esthétisme n’est pas sans importance dans le milieu musical d’autant que cet aspect est complémentaire du message qui peut être véhiculé via le single ou l’album.

Le choix d’un visuel épuré et original ?

Couleur, graphisme, image et police de caractère. Il ne faut rien négliger car chacun de ces aspects entraîne une perception différente de votre œuvre musicale.

La typologie de vos inscriptions indique à lui seul votre style et ne se choisit pas au hasard.

Selon votre style musical, vous choisirez des couleurs claires ou foncées dans des tons vifs ou pastel qui transmettront votre humeur et votre état d’âme.

Pour l’illustration, photos, graphismes, collages ou autre symboles comme les émoticônes ou la calligraphie d’une langue étrangère permettent un large choix.

L’essentiel est que le style d’expression corresponde à votre univers et soit en adéquation avec votre ligne éditoriale car, là aussi, il est préférable de se projeter sur le long terme (à l’échelle de votre discographie future) pour maintenir une certaine cohérence auprès de votre public qui appréciera une certaine continuité et logique entre l’image et le son.

Ceci n’empêche pas les évolutions d’un côté comme de l’autre par la mise en oeuvre d’un réel parcours artistique qui mêlera conjointement vos choix musicaux et illustratifs.

Conclusion

On constate l’implication dont certains artistes font preuve pour concevoir un véritable univers visuel au-delà même de leur univers sonore. Il s’agit alors de profils artistiques considérés comme plus accomplis.

Ainsi, à partir d’une pochette musicale vient se décliner d’autres supports (tee-shirts, affiches, etc.) qui permettent une véritable identité du musicien ou du groupe.

Que cela soit le fruit de votre créativité ou que vous le confiez à des professionnels, il est désormais reconnu que ce visuel qu’est la pochette de disque n’est pas un simple accessoire.

Il nécessite une vraie réflexion afin d’en faire un outil de communication essentiel qui complétera le message vocal de votre bande son.

>