10 Questions à Se Poser pour Faire Avancer sa Carrière Musicale

questions-avancer-projet-musical


Faire carrière dans la musique demande de pouvoir prendre un certain recul afin d’avancer.

Les musiciens en développement doivent apprendre à s’évaluer afin d’identifier ce qui va et ce qui ne va pas, et ainsi devenir conscient de l’état actuel de leur carrière.

Mieux vous vous connaissez, plus il sera facile de bâtir et de promouvoir votre marque en gagnant la visibilité nécessaire pour progresser.

Les bonnes réponses venant en posant les bonnes questions, dans cet article nous allons voir les 10 questions cruciales que les artistes oublient trop souvent et qui vous aideront à booster votre projet musical.

1. Faîtes-vous de la musique qui captive votre audience ?

Vous pouvez mettre en place les meilleures techniques de promotion, vous pouvez avoir la meilleure équipe possible derrière votre projet, si la musique ne suit pas alors votre carrière sera un échec.

Avant de penser à quoi que ce soit d’autre, il faut vous assurer que votre son soit à la hauteur de vos ambitions.

Car votre musique, votre produit, c’est votre premier outil marketing pour trouver des fans, vivre de votre passion et vous faire connaître.

Par conséquent, avant d’aller plus loin, pratiquez, composez, répétez, et soyez certains que vous pouvez captiver vos fans potentiels avec vos paroles, vos mélodies et vos arrangements.

2. De qui est composée votre fanbase ?

Vous avez la musique, maintenant il faut comprendre précisément à qui elle est destinée.

On ne peut pas plaire à tout le monde, ainsi il ne faut pas promouvoir sa musique à tout le monde.

Plus vous pouvez cibler votre promotion, plus elle sera efficace. En bref, définissez à quoi ressemble votre fan potentiel moyen :

  • Quel sexe ?
  • Quel âge ?
  • Quels réseaux sociaux ?
  • Quelles passions ?
  • Etc.

Vous devez être conscient de ces choses, sinon vos campagnes marketing seront forcément un flop.

3. Quelle est votre image de marque ?

Trop d’artistes estiment que leur musique va définir leur branding et leur marque à leur place.

Or, il ne s’agit que d’une partie infime de l’identité de votre projet musical.

Pensez aussi à votre apparence, à votre identité visuelle, à votre univers, à votre message, à vos tactiques de promotion, etc.

Quelles émotions vous voulez faire passer à travers votre musique ? Comment voulez-vous que l’on se souvienne de vous ?

Toutes ces choses comptent dans votre branding.

4. Est-ce que vous promouvez votre musique de la bonne manière ?

Malheureusement de nos jours, beaucoup de musiciens et même de labels font la promo de leur son d’une manière inadaptée.

Il peut s’agir par exemple d’utiliser des méthodes peu recommandées comme le spam ou l’achat de faux fans, ou simplement de mal s’y prendre.

Le but de votre marketing est d’attirer des fans potentiels autour de votre musique et de votre marque.

Pour cela vous devez être dans l’échange, dans l’écoute, dans le partage.

Cela signifie que vous devez choisir les bons canaux de communication pour atteindre vos fans potentiels.

Pas certain qu’un groupe de Death Metal ait beaucoup à gagner sur Soundcloud.

Cela signifie que vous devez être proactif, sortir, faire marcher le bouche-à-oreille et agrandir votre réseau.

Cela signifie que vous devez donner à vos fans et aux pros ce qu’ils veulent.

5. Quelle est votre stratégie de contenu ?

Parlons justement de ce que vous créez et diffusez.

Avez-vous une stratégie par rapport à cela ? Ou laissez-vous simplement le hasard décider ?

Vous avez besoin de mettre en place une stratégie de contenu qui soit cohérente et adaptée à votre marché en définissant votre ligne éditoriale ainsi que votre calendrier de contenu.

Qu’allez-vous partager ? Quand ? Comment ? Pour qui ? Pourquoi ?

Vous avez besoin de créer et de partager régulièrement aussi bien de nouveaux sons que de nouvelles publications, alors ne passez pas à côté de cela.

questions-projet-artiste

6. Quelles sont vos forces et vos faiblesses ?

Soyez honnête avec vous-même. Personne n’est parfait, mais en vous connaissant mieux, vous pourrez jouer de cela et éventuellement vous spécialiser.

Si vous souhaitez devenir la meilleure version de vous-même, vous devez comprendre quels sont vos atouts et quels sont les éléments à travailler.

Peut-être que vous êtes meilleur qu’un autre pour ce qui est de la composition ou de la scène, mais que vous avez du mal avec les réseaux sociaux ou le booking.

Découvrez vos faiblesses et décidez ensuite s’il est préférable de vous former, de déléguer ou d’oublier vos points faibles.

Dans tous les cas en vous connaissant mieux, vous aurez bien plus confiance en votre projet.

7. Quels sont vos objectifs sur le court et sur le long terme ?

Si vous n’avez pas d’objectifs et que vous tentez juste votre chance en espérant que quelque chose se produise pour votre carrière, alors vos résultats ne pourront qu’être décevants.

Il vous faut des objectifs réalistes et précis pour avancer.

Vous avez besoin d’objectifs aussi bien sur le court terme (par exemple le nombre de vues, d’abonnés, de téléchargements, de ventes, etc.) que d’objectifs sur le long terme (par exemple sur une année), qui sont plus les ambitieux.

8. Comment mesurez-vous votre succès ?

Dans un premier temps, pour atteindre vos objectifs vous avez besoin de savoir où vous en êtes.

Vous devez être capable de mesurer et de comprendre ce qui se passe autour de votre projet musical.

Vous devez notamment garder un œil sur la taille de votre liste d’email, car il s’agit de l’information la plus tangible quant à l’évolution de votre carrière.

9. Est-ce que vous êtes entouré par les bonnes personnes ?

Même si vous êtes un artiste solo, vous avez besoin d’être entourés par d’autres personnes qui peuvent vous donner du feedback et vous épauler.

  • Si vous avez actuellement une équipe, est-ce que tout le monde est sur la même longueur d’onde par rapport à vos objectifs ?
  • Est-ce que vous travaillez avec des gens qui vous motivent et qui vous inspirent ?
  • Est-ce que vous travaillez avec des personnes qui sont honnêtes et qui font tout pour que vous atteigniez vos objectifs ?

Si un membre de votre groupe ou de votre équipe ralentit le projet, alors il est peut-être nécessaire de procéder à un ajustement.

10. Est-ce que vous investissez dans les bonnes choses ?

Comme vous avez dû vous en rendre compte, démarrer un projet musical demande un certain budget.

Sachant qu’à ce stade on ne peut pas faire appel à des fonds externes, c’est à vous de financer les choses les plus importantes.

Vous devez investir dans votre musique afin d’obtenir un son professionnel, investir dans votre marque afin d’être sûr qu’elle soit accrocheuse, mais aussi investir dans votre promotion, comme par exemple dans vos CDs, votre merchandising, vos publicités, vos relations presse, etc.

En bref, vous devez investir dans des choses qui ont un vrai retour sur investissement.

Acheter une nouvelle guitare, un nouveau plug-in à la mode, ou des milliers de faux likes, ne sont pas des choses qui vous rapprocheront de votre but final.

Conclusion

Je vous recommande de vous poser ces questions plusieurs fois par an, afin d’être sûr que votre projet avance dans la bonne direction.

Pouvoir identifier les blocages et les opportunités vous aidera forcément à peaufiner votre stratégie musicale et à atteindre plus de monde.

Musicalement,

Guillaume de Marketing Musical

  • Nicolas Van Damme

    Bonjour Guillaume !

    Que conseillerais tu à un artiste qui compte se lancer en solo et non en groupe ? Car il devient de plus en plus compliqué pour certains comme moi de croire en la force d’un band… surtout lorsque tout le monde ne partage pas le même point de vue au sein de celui ci…

    Merci d’avance pour ta réponse ! Nicolas

    • Bonjour Nicolas,
      Pourrais-tu préciser ta question ? Selon moi, il n’y a pas de différences fondamentales dans la manière de développer un artiste solo ou un groupe. Cela demande de plus d’organisation, certes, mais les leviers et les tactiques demeurent les mêmes.

      • Nicolas Van Damme

        Peut être douterais-je un peu trop, dans tes articles tu proposes de ne pas tout faire tout seul, mais j’en suis peut être bientôt là. Je compte composer, écrire, marketter, tout seul… (pour le début en tout cas, on verra la suite)

        J’essaye de me lancer en solo en m’inspirant de tout ce que j’ai pu apprendre via ton blog et via d’autres témoignages en espérant développer une fan base sur le net avant de pouvoir engager des musiciens capables de jouer mes compos (comme un véritable artiste solo quoi)

        • En effet, pour commencer tu peux faire ça tout seul, mais tu devras un jour ou l’autre constituer une équipe autour du projet.
          Pour commencer le web est certainement ce qui te permettra d’avoir le meilleur effet de levier en agissant en solo : twitter, youtube, soundcloud, influenceurs, etc. Vas-y petit à petit et mets en place les processus au fur et à mesure.

          • Nicolas Van Damme

            Merci pour ta réponse, c’est ce que je pensais faire mais ton avis ne pouvait que m’intéresser ! Bonne continuation à toi ! Nicolas