Facebook pour les Musiciens : le Guide en 11 Conseils Incontournables

Comme nous l’avons vu à plusieurs reprises, si vous voulez vraiment faire carrière dans la musique, vous allez devoir absolument créer et mettre en avant votre newsletter d’artiste.

Ceci étant dit, Facebook possède toujours des qualités indéniables pour engager votre communauté de fans et faire grossir votre audience musicale.

Quoi qu’on en dise, il serait aujourd’hui impossible d’ignorer les réseaux sociaux, tant ceux-ci vous permettent de développer votre présence en ligne et à terme d’atteindre vos objectifs.

Ainsi, dans cet article nous allons voir les conseils indispensables que tous les musiciens et groupes de musique doivent connaître pour réussir la promotion de leur musique sur Facebook.

1. Créer une page à votre image

S’il vous plaît :

  1. Ne créez pas un profil perso supplémentaire
  2. Ne créez pas un groupe Facebook (du moins, pas au début)
  3. Créez une Page (https://www.facebook.com/pages/create/) que vous pouvez personnaliser et optimiser pour faire croître votre fanbase.

Heureusement, de moins en moins de musiciens s’inscrivent une nouvelle fois sur Facebook sous le nom de leur projet musical en vue de promouvoir leur musique.

Toutefois, il est important de rappeler cette obligation. Page, oui. Profil, non.

2. Garder votre profil à jour

Créer une page dédiée à son projet musical et la remplir avec toutes les informations à votre sujet (bio, localisation, membres du groupe, liens, adresse mail, etc.), c’est bien. Mais la tenir à jour, c’est encore mieux.

Vous devez vous assurer que les informations que vous donnez en dehors de vos publications quotidiennes soient toujours à jour.

Il en va aussi bien pour les liens, pour votre bio, que pour votre photo de profil. Si votre batteur a quitté il y a quatre mois le groupe, alors changez d’image. Ou bien ramenez-le.

3. Publier souvent… mais pas trop non plus

Le saviez-vous ? Seulement une faible fraction de vos fans voient vos publications.

Cela vient à la fois du fait que toute votre communauté n’est pas constamment connectée à Facebook, mais aussi de l’algorithme du réseau social, qui met en avant seulement les publications les plus engageantes (en termes de commentaires, réactions, vues, etc.) dans les fils d’actualité.

Par conséquent, si vous publiez une fois par semaine, votre reach (audience atteinte par vos publications) sera extrêmement limitée.

Publiez assez souvent, mais pas plus d’une fois par jour (deux si la page est populaire).

Visez à la fois la quantité et la qualité en rendant vos publications plus attrayantes et plus engageantes pour vos fans et donc pour Facebook.

4. Partager le bon contenu

Vous avez l’outil, la méthode et le potentiel.

Il ne vous reste plus qu’à vous remuer les méninges et trouver des idées de contenu qui soient engageantes et qui vous permettent de vendre votre musique et votre univers, aussi bien sur le long terme que sur le court terme .

Dans cette optique, gardez toujours en tête que quel que soit le réseau social que vous utilisez, vous devez publier quatre à cinq publications non promotionnelles pour une publication promotionnelle.

Si vous avez du mal avec cela, essayez de parler davantage du « pourquoi » plutôt que du « quoi ».

  • Pourquoi faîtes-vous de la musique ?
  • Pourquoi devrait-on visionner votre clip ?
  • Pourquoi devrait-on vous suivre sur Facebook ?

C’est en donnant de la valeur à votre audience, c’est-à-dire une raison valable de vous donner leur attention, que vous créerez une fanbase solide et engagée.

Voyez dans chaque publication comme une opportunité de partager plus sur vous, vos intérêts, ce qui fait que vous êtes unique et intriguer par la même occasion votre public.

Si vous avez besoin d’idées de contenu, j’ai préparé une liste de 153+ idées de publications à télécharger ici.

De même, pensez à varier les formats que vous utilisez : textes, liens, photos, directs et vidéos.

Il s’avère que ces trois derniers ont tendance à mieux marcher dans l’algorithme de Facebook et donc bénéficient de plus de visibilité.

5. Faciliter l’accès à votre musique et à vos clips

Si on vous suit, c’est avant tout pour votre musique.

Si quelqu’un arrive sur votre page et n’a pas la possibilité d’écouter en quelques clics votre musique, alors vous perdrez certainement un fan potentiel.

Bien entendu, Facebook est un écosystème assez fermé qui ne vous permet pas d’ajouter facilement votre musique à votre page.

Mais vous pouvez toujours uploader vos vidéos et les mettre en avant, soit en les épinglant en haut de votre mur, soit en choisissant l’option « Ajouter une vidéo à la Une » (la vidéo apparaitra au-dessus de votre description, dans la colonne de gauche).

6. Ne pas publier directement depuis Twitter ou Youtube

Évitez absolument de connecter vos comptes Twitter et Youtube avec Facebook.

En effet, puisqu’on recherche l’engagement et la conversation, cela ne va pas vous aider qu’à chaque fois que vous passez cinq minutes sur YouTube ou Twitter, Facebook publie automatiquement « Groupe Z vient de visionner une nouvelle vidéo sur Youtube » ou « Artiste Y vient d’ajouter en favori le retweet de Marque X ».

Instagram, pourquoi pas, mais préférez réuploader pour plus d’efficacité.

facebook musiciens

7. Échanger avec votre communauté

Bienvenue dans le monde merveilleux des réseaux sociaux !

Vous pouvez poser des questions à vos fans, faire des sondages, échanger sur toutes sortes de sujets, faire des FAQs en live, etc.

C’est tout le but du Web 2.0 que de permettre une telle interaction, alors profitez-en !

Si quelqu’un vous envoie un message privé ou commente une de vos publications, alors répondez-lui impérativement.

C’est en engageant les membres votre communauté que vous leur donnerez l’envie de revenir, de vous aider et que vos publications deviendront plus visibles.

8. Interagir avec les autres pages et le reste de Facebook

Grâce à votre Page (cf conseil n°1), vous avez la possibilité d’interagir de plusieurs manières avec les autres Pages présentes sur Facebook :

  • Tout d’abord, vous pouvez interagir en tant que votre projet musical et commenter les publications des autres pages. À quoi ça sert ? Cela permet d’entamer la conversation avec d’autres groupes, avec des blogs musicaux, avec des salles de concert, et ainsi de suite. En somme vous gagnerez en visibilité et même en fans.
  • Également, vous pouvez mentionner d’autres pages dans votre publication (@ + nom de page) afin de créer un lien et de notifier la page concernée.
  • Les hashtags (# + mot clé) quant à eux vous permettent de vous positionner sur un sujet particulier dans le but d’éventuellement attirer des curieux s’intéressant au sujet.

Toutefois, évitez de mettre trop de mentions et de hashtags dans vos publications. En général, vous pouvez en intégrer 2 de chaque pour un statut.

Au-delà, cela pourrait nuire à la portée de la publication.

Facebook pour les musiciens formation

La Méthode Complète

9. Utiliser la publicité Facebook

La publicité Facebook est aujourd’hui le moyen le plus efficace sur Internet de payer pour obtenir des fans.

Non seulement le retour sur investissement est incroyable, mais vous pouvez cibler en profondeur l’ensemble des utilisateurs de Facebook, par exemple en définissant des critères basés sur les intérêts, les caractéristiques démographiques et surtout les goûts musicaux.

À vrai dire, si vous voulez rapidement augmenter votre nombre de likes sur votre page, alors n’allez pas plus loin et commencez à expérimenter avec de petits budgets (5€ ou 10€ par jour).

10. Ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier

Comme on l’a vu (cf conseil n°3), la triste vérité est que seul un très faible pourcentage de vos fans voit vos publications.

Facebook l’a admis et nombreux sont les sites à établir qu’une publication atteint en moyenne 2% à 8% des fans d’une page.

La solution à cela ? La publicité (cf conseil n°9).

Ou bien, que vous mettiez en place votre propre site Web et votre newsletter d’artiste afin de pouvoir réellement créer une communauté autonome, solide et durable.

En ayant votre propre liste d’email, plus personne ne vous fera payer pour parler à vos fans.

Articles à lire ce sujet :

  1. Artistes : 7 Raisons Pourquoi Vous Avez Besoin d’un VRAI Site Web
  2. Pourquoi TOUS les Musiciens Doivent Avoir une Newsletter

11. Apprendre des statistiques

Il est absolument crucial que vous appreniez au fur et à mesure que vous utilisez les réseaux sociaux.

La base consiste à voir quelles sont les publications les plus populaires, les raisons de cela, ainsi que celles qui n’ont pas bien marché.

Par la suite, vous pourrez également en apprendre davantage sur votre communauté de fans, notamment pour ce qui est de leur âge, de leur ville, de leur sexe ou de leurs habitudes d’utilisation de Facebook.

Conclusion

Facebook est un outil formidable pour ce qui est d’atteindre un nouveau public et d’engager votre communauté.

Pour autant, cela demande de vous investir sérieusement dans votre community management musical.

Une perte de temps ? Loin de là ! En gérant correctement votre page, vous attirerez toujours plus de fans et de pros autour de votre projet.

Ce n’est pas pour rien que Facebook est l’un des réseaux sociaux à absolument maitriser pour booster sa carrière musicale.

Musicalement,

Guillaume de Marketing Musical

  • Nicolas Van Damme

    Bonjour Guillaume,

    par rapport au conseil numéro 9 sur la publicité, faut il payer pour promouvoir sa page uniquement ? Que penses tu de payer pour promouvoir un vidéo clip publié sur sa fan page plutôt ?

    Amicalement. Nicolas

    • Bonjour Nicolas,

      Je suis tout à fait pour la promotion de clips vidéo publiés sur la page (sous la forme de boosts), surtout quand c’est pour accompagner le lancement d’un nouveau single ! Le coup de pouce payant permet d’atteindre aussi organiquement plus de monde et c’est un excellent moyen pour faire découvrir son son via Facebook.

      Guillaume

  • Les publis sponso c’est quand même super cher pour le réel apport je trouve, donc oui pourquoi pas mais l’idée n’est effectivement pas de sponsoriser n’importe quoi. Dans mon taff je vois trop d’artistes qui prennent ce conseil un peu au pied de la lettre et qui mettent des billes sur une publi non optimisée pour l’engagement à la base. Alors même si effectivement la portée est démultipliée, si le post est merdique à la base, il reste merdique à l’arrivée…

    • En effet, il faut absolument rechercher le retour sur investissement. Mais cela implique déjà d’identifier un objectif et de pouvoir mesurer sa complétion. Comme tu le dis, trop d’artistes perdent bêtement de l’argent avec Facebook, ainsi j’encourage chacun à l’utiliser que si c’est justifié et que le processus de conversion est optimisé !