5 (+10) Choses à NE PAS Faire pour Percer dans la Musique

Quand on pense au travail de l’artiste, les premières activités qui nous viennent en tête sont la composition, l’enregistrement et l’interprétation en live.

Malheureusement (?), à l’ère où nous vivons les artistes qui se limitent à ces tâches sont condamnés à échouer.

En effet, se focaliser uniquement sur le jeu et délaisser le marketing musical revient à saboter pour de bon sa propre carrière musicale.

Afin de vous donner tous les outils, MarketingMusical.fr vous révèle ici 5 erreurs à ne pas commettre pour percer dans la musique à l’ère du digital !

Et plus que jamais votre succès dépend de vous.

Vous pouvez découvrir 10 erreurs supplémentaires à ne pas commettre en téléchargeant immédiatement l’ebook gratuit d’où est issu cet article !

Erreur 1 : Ne pas (se) vendre

Si vous pensez que vendre quand on est musicien est quelque chose de mal, alors il vous faut sûrement revoir vos objectifs.

Vous avez besoin de REVENUS à la fois pour en vivre et pour réinvestir dans votre carrière (formation, distribution, accompagnement, concerts, matériel, etc.)

Il est normal pour un artiste de vendre du merchandising après un concert par exemple, pas besoin pour autant de devenir un marchand de tapis.

Soyez vous-même et vendez des produits finis dont vous pouvez être fier. Vos fans vous suivront forcément, s’ils sont assez engagés.

Si vous ne vendez rien aujourd’hui, concentrez au plus vite vos efforts dans la création et la finition d’un produit final (ep, album, merchandising, etc.).

J’ai d’ailleurs écrit un article complet à ce sujet sur le site Lemusicien.fr et je vous invite à le lire si vous souhaitez découvrir des manières de mieux vous vendre.

Erreur 2 : Se focaliser sur la quantité plutôt que la qualité

La plupart des groupes et artistes débutant leur carrière souhaitent uniquement gagner rapidement en visibilité.

Or, au commencement il est important de se focaliser sur la conversion, la conversation et l’engagement des fans, afin de créer les fondations d’une fanbase solide et cohérente pour la suite.

Transformez les fans que vous avez déjà en de véritables ambassadeurs de votre musique, fidèles et impliqués.

Au final, la quantité importe peu, puisque ce sont vos plus grands fans qui contribueront à votre succès : ventes, concerts, crowdfunding, etc.

C’est justement en donnant de la valeur et du temps à vos fans actuels que vous en attirerez de nouveaux, notamment par le bouche-à-oreille.

Erreur 3 : Ne pas avoir une image de marque cohérente

Si votre marque est confuse, vos fans ne pourront qu’être désarçonnés et hésitants. Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment ?

Il s’agit de retranscrire votre musique et votre univers dans tout ce qui a trait de près ou de loin à votre projet musical. Par exemple :

  • Votre logo
  • Votre comportement
  • Vos photos pro
  • Vos couleurs
  • Votre message
  • Votre police de caractère
  • Vos vidéos

Définissez sérieusement chacun de ses éléments et mettez-les en avant PARTOUT où vous êtes présents (site, réseaux sociaux, EPK, flyers, affiches, etc.).

La première impression se fait sur l’image de marque de votre projet et non sur la musique, alors soignez votre branding dans son intégralité.

Votre image = votre musique

carriere industrie musicale

Erreur 4 : Manquer de patience

Vous voulez (plus ou moins) la reconnaissance, l’argent, la gloire, le réseau et les opportunités d’une vraie rockstar ?

Alors, n’essayez pas de brûler les étapes !

Pour aller de A à Z, il vous faut tout d’abord aller de A à B, puis B à C, etc.

Il est normal de partir de zéro, mais dans la musique comme dans bien des domaines, la tricherie est toujours sanctionnée, qu’il s’agisse de :

  • L’achat de faux fans, j’aime et abonnés pour les réseaux sociaux
  • Spammer les artistes, pages Facebook, professionnels et sites de musique
  • Mentir sur sa fanbase, son talent, son réseau ou sa réussite

Soyez patient et honnête tout au long de votre carrière afin de pouvoir la légitimer auprès de tous et de progresser une étape à la fois dans vos objectifs.

Erreur 5 : Penser que le talent suffit

Vous avez beau être extrêmement talentueux, si vous pensez que cela suffit pour réussir alors vous n’irez nulle part.

Prenez les rênes de votre carrière :

  1. Arrêtez d’attendre un miracle
  2. Formez-vous au marketing musical et apprenez des autres artistes
  3. N’utilisez pas les techniques d’il y a 20 ou 10 ans
  4. Acceptez la promotion comme une partie intégrante de votre travail
  5. Ne cherchez pas la signature d’un contrat à tout prix
  6. Construisez votre projet comme un véritable business musical

Vous avez du talent ? Super !

Maintenant, il faut passer au reste : la compréhension et la maîtrise de l’industrie musicale pour un artiste indépendant.

Pour cela, il va falloir passer à l’action intelligemment.

10 Autres Erreurs à ne Pas Commettre pour Réussir !

Si vous souhaitez découvrir 10 erreurs supplémentaires et cruciales à ne pas commettre pour percer dans la musique, cliquez ici pour télécharger votre guide complet à ce sujet.

On y parle de votre présence en ligne, de votre stratégie et surtout de VOUS.

A tout de suite,

Guillaume de Marketing Musical