8 Erreurs que font les Musiciens sur les Réseaux Sociaux

Facebook, Twitter, Youtube, Instagram…

Créer et faire grossir une fanbase sur les réseaux sociaux est essentiel dans la vie d’un artiste 3.0.

Pour autant, s’agissant d’un réel travail, une telle tâche demande un investissement considérable en temps et en effort.

Certains artistes, musiciens ou groupes peuvent donc avoir la tentation de recourir à des « pseudo »-raccourcis ou de prendre à la légère cette dimension. Malheureusement, cela ne les mène nulle part et freine même leur évolution.

Voici donc les huit pires erreurs que font les musiciens sur les réseaux sociaux, afin que vous puissiez réellement utiliser ces plateformes pour passer au niveau supérieur.

1. Spammer

On connaît tous sur Facebook et Youtube notamment, les artistes qui passent leur temps à promouvoir partout où ils peuvent leur groupe, page ou chaîne.

Soyons clairs : ceci est une perte de temps et un total manque de respect.

Il s’agit d’une des pires méthodes pour attirer de nouveaux fans. Une telle attitude vous décrédibilise immédiatement vis-à-vis des communautés où vous publiez et des réseaux sociaux qui vous identifieront comme spammeurs.

Créez une connexion et privilégiez vos pages pour communiquer dans un premier temps.

Publiez régulièrement, néanmoins tenez compte que chaque plateforme à sa propre limite, à l’image de Facebook où il est déconseillé de publier plus de deux fois par jour.

À ce titre, privilégiez la qualité à la quantité afin de gagner la confiance de vos fans. C’est celle-ci qui fera que votre publication sera plus vue par votre audience.

2. Ne parler que de vous

Vous êtes beaux. Vous faîtes de la bonne musique. Sûrement.

Cependant comme dans tout échange, vos publications sur les réseaux sociaux ne doivent pas constamment vous mettre sur le devant de la scène.

Parlez avec et de vos fans, posez-leur des questions sur leurs goûts et opinions, partagez des actualités qui pourraient les intéresser et ce qu’ils seraient susceptibles d’aimer.

Comment savoir cela ? Apprenez à connaître vos fans.

Ayez des conversations sincères et la fidélité de votre auditoire ne pourra que croître.

3. Perdre votre temps sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux c’est bien, mais ce n’est pas tout. À la fin du mois, vous n’allez pas payer votre essence pour la tournée avec les likes de votre page Facebook.

Une présence en ligne réussie est loin d’être synonyme de projet d’artiste à succès. Pour cela vous aurez besoin de travailler davantage sur vos compositions, sur votre présence scénique, sur votre réseau, etc.

Les plateformes sociales sont excellentes pour communiquer avec sa fanbase mais peuvent s’avérer extrêmement chronophage, surtout si on s’y prend mal.

Passez-y du temps, mais ne délaissez pas les autres activités qui pourraient s’avérer plus rentables pour votre carrière. D’autant plus, quand l’on sait que les réseaux sociaux sont particulièrement instables et que tout peut changer du jour au lendemain.

Les professionnels s’attardent davantage sur la popularité de votre site et la taille de votre liste de fans, plutôt que de vos réseaux sociaux. Vous voulez avoir l’air pro ? Travailler sur votre site et votre liste d’e-mail.

4. Ne pas adapter le contenu à la plateforme

Beaucoup trop d’artistes se répètent dans leur contenu à travers les plateformes. Republier sur un autre réseau social ne suffit pas : il faut s’adapter au média.

En effet, chacun de ces réseaux sociaux possède ses propres règles que vos fans attendent que vous suiviez et qui vous garantissent une meilleure visibilité.

Par exemple, partager une photo Instagram directement sur votre compte Twitter ou Facebook aura moins d’impact que si la photo était publiée à la base depuis ces réseaux. Republier vos tweets sur Facebook est une perte de temps et à terme de fans, car incohérent.

Il faut bien comprendre que chaque réseau à sa propre audience et que l’on ne partage pas les mêmes choses sur toutes les plateformes. Les utilisateurs de Twitter sont bien différents de ceux de Google+ ou de Vine.

En diversifiant votre contenu à travers les médias, vous donnerez d’autant plus de raisons à vos fans de s’abonner à toutes vos pages.

J'aime pas

5. Constamment chercher à vendre

Que ce soit pour vendre votre musique, vos concerts ou vos t-shirts, faites-le avec parcimonie sur les réseaux sociaux.

En plus de réduire la portée organique de vos publications sur Facebook, la promotion intense refroidira et ennuiera vos fans. Ceux-ci espèrent une véritable relation et désirent partager un peu de votre univers.

Apportez-leur de la valeur au travers de votre musique et votre quotidien (chansons, histoires, reprises, photos, articles de blog, etc.) et vous aurez bien plus de chances d’en faire des fans conquis et susceptibles de vouloir vous aider financièrement.

6. Ne jamais interagir avec votre communauté

En plus des publications mentionnées dans le deuxième point à propos de vos fans, il est fondamental d’aller plus loin et de pousser ce concept à son paroxysme.

Par définition ces réseaux se veulent sociaux, alors agissez comme tel avec une communication allant dans les deux sens. Cela signifie que vous devez répondre à tous les commentaires, questions et messages que vous recevez en privé comme en public de façon à valoriser l’échange.

Personne n’aime être ignoré, encore moins par son artiste ou groupe préféré.

7. Acheter de faux fans et abonnés

Si vous pensez que l’importance des réseaux sociaux se résume à votre nombre de fans et d’abonnés, et bien vous avez totalement tort.

Seul l’engagement de votre communauté importe vraiment.

Acheter de faux fans pourra certes augmenter artificiellement votre fanbase, mais personne de plus n’interagira avec vos publications. Au final, sur le moyen terme rien n’aura vraiment changé.

De plus, malheureusement pour vous, cette supercherie sera facilement repérée par les professionnels de la musique et même votre propre communauté, pour qui vous apparaitrez comme étant loin d’être pro.

Ne perdez pas votre temps et votre argent dans ces arnaques évidentes et faites preuve de patience dans votre stratégie.

8. Être trop monotone

Sur les réseaux sociaux, il ne suffit pas de partager des informations, mais également de stimuler la curiosité de vos fans et de la communauté afin de créer davantage d’engagement.

Laisser un lien, une vidéo ou une photo sans contexte, explication ou message ne fera que couper le lien entre vous et votre audience.

Intriguez vos fans et faites le plus preuve d’humanité que possible. Il faut que vos fans soient divertis. Si vous ne rendez pas cette expérience simple et agréable pour vos fans, à quoi bon publier sur les réseaux sociaux ?

En bref, amusez-vous et emmenez votre communauté avec vous.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il vous est impératif de développer une réelle stratégie cohérente pour vos réseaux sociaux afin de promouvoir efficacement votre projet d’artiste.

Réfléchissez aux objectifs que vous souhaitez atteindre, mais également aux attentes de votre communauté, puis mettez en place votre plan d’action.

Vous souhaitez plus de conseils ? Je vous invite à laisser votre adresse email en bas pour recevoir immédiatement votre ebook spécial Réseaux Sociaux pour les Musiciens.

Si vous avez besoin d’un regard extérieur quant à votre utilisation des réseaux sociaux, je vous conseille vivement de réserver votre séance de coaching personnalisé, afin que l’on voit ensemble de quelle(s) manière(s) vous pouvez VRAIMENT faire croître votre communauté de fans et votre carrière grâce aux réseaux sociaux.

Musicalement,

Guillaume de MarketingMusical.fr

  • Mado fromParis

    Très intéressant.Merci à vous.

    • Heureux que cela puisse vous aider ! Merci pour votre commentaire Madeleine

  • Le Digitologue du Coin

    Très pertinent. La carrière d’artiste devrait vraiment être considérée comme un projet à part entière. Merci