Comment Comprendre et Conquérir Votre Niche Musicale ?

comprende-conquerir-niche-musicale

Contrairement à ce que peuvent nous dire les grands médias, aucun artiste ne passe de l’ombre à la lumière en un claquement de doigts.

Personne ne devient une star en une nuit ou grâce à un buzz éphémère.

Que vous le vouliez ou non, chaque projet musical qui est devenu mainstream a démarré en ciblant et en conquérant une niche spécifique.

Dans cet article, nous allons voir comment vous pouvez utiliser les mêmes leviers pour croître votre carrière et vous faire connaître.

1. Qu’est-ce qu’une niche musicale ?

Il s’agit simplement d’un terme désignant un marché très étroit et spécialisé.

En musique, on peut dans une certaine mesure assimiler cela à un mouvement culturel localisé.

Une niche se doit d’être spécifique, par conséquent un genre musical n’est pas suffisant pour définir une niche.

Le marché des fans de rock/rap/jazz/pop ou le marché français sont trop généralistes pour être des niches viables.

Vous devez cibler davantage un sous-genre au sein d’un plus grand marché, aussi bien musicalement, que démographiquement ou géographiquement.

Les fans composant cette niche seront bien plus qualifiés, c’est-à-dire susceptibles d’être intéressés par vos créations et votre projet.

Plus vous ciblerez votre niche, plus votre marketing sera en cohésion avec votre audience et plus vous pourrez avancer rapidement.

Il est purement impossible de vouloir d’entrée de jeu plaire à tout le monde. Et c’est tant mieux !

Aujourd’hui Internet vous permet de trouver en premier lieu les fans les plus susceptibles d’aimer votre projet musical.

Focalisez-vous sur ces personnes et commencez avec une niche claire et précise.

2. Définissez précisément votre niche musicale

Bien que le web puisse nous permettre d’évoluer sur un marché mondial et globalisé, cela serait une erreur de ne pas commencer petit en définissant votre marché cible en détail.

Évidemment, il n’y a pas de site recensant toutes les niches musicales au monde, mais il n’appartient qu’à vous de définir et de comprendre le mouvement auquel vous appartenez.

Les caractéristiques de la niche

Que ce soit hors ligne ou en ligne, plus vous pouvez approfondir votre compréhension de votre niche, mieux ça sera.

Tâchez d’en savoir davantage sur les caractéristiques de votre niche :

  • Les données démographiques : âge, sexe, ville, pays
  • Les influenceurs dans cette niche : blogs, magazines, personnalités, radios, marques, labels, festivals, salles de concert
  • Les artistes similaires à votre projet musical et les artistes influents dans la niche
  • Les fans : Quels réseaux sociaux ? Quelles habitudes de consommation ? Comment découvrent-ils de nouveaux artistes ? Quelles sont leurs passions ?

Une fois que vous comprenez mieux à quelle niche vous appartenez, vous pourrez vous demander quel est le meilleur endroit pour atteindre ces fans potentiels.

conquerir-niche-marche-musicale

Débuter en local ou sur le web ?

Vous pouvez par exemple définir votre niche par rapport au marché local, plutôt que de vous focaliser sur le web.

En cherchant à travailler sur votre promotion dans votre ville, vous gagnerez l’attention des curieux dans votre région, ce qui facilitera la croissance de votre réseau et vous permettra de gagner en légitimité pour ensuite passer au niveau régional, national puis international.

Pour autant, si la demande n’est pas forte localement, il est sûrement nécessaire de vous rendre dans une autre ville (ou dans un autre pays), voire de concentrer vos efforts sur Internet.

Parfois il est nécessaire de redéfinir votre niche musicale, si vos essais ne mènent à rien, chaque niche ne recevant pas autant d’attention.

Néanmoins le web possède l’avantage de vous permettre d’accéder facilement à des milliers fans potentiels passionnés par votre niche que vous pouvez atteindre en quelques clics, peu importe où vous êtes.

Local ou web ? Les deux, si la demande est présente dans votre région !

3. Partez à la conquête de votre niche musicale

Une fois que vous savez précisément à qui vous adresser et où, vous devez répondre aux besoins de vos fans les plus loyaux et des super fans potentiels de votre niche, afin qu’ils vous soutiennent un maximum, qu’ils passent le mot et qu’ils vous aident à gagner en influence et à conquérir votre niche.

Cela passe par votre présence en ligne, vos concerts, vos sorties d’album, votre merchandising, votre communication et toutes vos interactions avec la niche.

Si vous êtes perdu par rapport à votre niche musicale, alors n’oubliez pas que vous appartenez à un mouvement culturel, en principe composé d’artistes et de groupes similaires à votre musique.

Si vous avez un doute sur la stratégie à adopter pour parler aux fans, je vous invite grandement à vous inspirer de ceux qui connaissent un certain succès dans votre niche musicale.

Ils peuvent être aussi bien sur votre région, en ligne que dans un autre pays.

En étudiant leur marketing, vous pourrez découvrir des outils et des techniques pour plaire davantage aux fans potentiels de votre niche et ne pas perdre votre temps.

C’est en impressionnant votre niche que vous deviendrez une référence et que vous pourrez passer à des niches plus grandes et plus mainstream. Si vous le souhaitez, bien sûr.

Mais pour cela, il est indispensable de démarrer avec une niche restreinte et extrêmement spécifique.

Il vaut mieux rendre 100 personnes folles de votre musique dans votre marché musicale, que de vous faire rejeter par 100 000 personnes par manque de ciblage.

Conclusion

Avant de conquérir le monde entier, Starbucks n’était qu’un café dans le cente-ville de Seattle. Il a fallu des années pour que cela change.

Il en va de même pour les Beatles, les Rolling Stones ou n’importe quel autre groupe connu.

Un jour, ils ont démarré de zéro, localement, en faisant croître leur (petite) communauté jusqu’à ce qu’ils puissent viser un marché plus vaste.

Partez à la conquête de votre niche avant de vouloir conquérir le monde, que ce soit en local ou sur le web.

Musicalement,

Guillaume de Marketing Musical

  • Pascal Lenormand

    Bonjour Guillaume,
    et merci beaucoup d’aborder ce sujet, pertinent comme d’habitude.
    Il me semble que le terme de « niche » recèle au moins deux sens qui peuvent emmener vers deux réflexions :
    – il y a la « niche stylistique », la spécificité du groupe ou du musicien, ce qui va parler à son public. Cela me semble très lié aux questions d’identité et d’affirmation du projet artistique.
    – il y a la « niche commerciale », et là, il me semble qu’on parle plus en terme de marché visé. L’acception du terme est alors plus « marketing » que « artistique », elle n’en est pas moins très importante.
    La distinction entre les deux sens me semble devoir se mettre en parallèle avec le fait que, dans la musique vivante, le prescripteur n’est souvent pas l’acheteur. C’est à dire que le lieu de diffusion, qui peut souvent être la « cible commerciale » n’a pas uniquement des besoins artistiques.
    Ainsi, on peut avoir un style finalement peu différenciant (par exemple faire de la reprise de chansons rock connues) et néanmoins s’adresser à une niche commerciale pointue, comme les clubs de motard, les centres de vacances ou les hôtels de luxe.
    Dans tous les cas, tu as entièrement raison : il est indispensable de savoir très clairement où on se positionne, autant artistiquement que commercialement, et de parfaitement connaître son « coeur de cible », sa « niche » son « groupe central de fans ».
    Merci encore pour ton travail, et à bientôt.

    Pascal

    • Bonjour Pascal et merci pour ton message qui complète très bien cet article !
      D’ailleurs, il s’avère que durant la rédaction, je voulais également parler de niches plus spécifiques et majoritairement commerciales que sont les groupes de reprises, la musique pour enfants, la musique à l’image ou encore l’événementiel (mariages, tourisme, etc.).
      Dans ces niches, l’artistique passe au second plan car les requêtes formulées par le(s) client(s) sont précises, voire strictes. Il en demeure qu’il s’agit là d’alternatives intéressantes pour les musiciens qui peinent à percer dans une niche « classique ».
      Merci pour ton message et à très vite !