N’Embauchez PAS de Community Manager pour Votre Projet Musical !

community manager projet musical

De par ma position de coach en promotion musicale spécialisé dans le web, je reçois fréquemment des demandes d’artistes plus ou moins établis souhaitant que je m’occupe de leur community management (ou bien des demandes de mises en relation).

Bien que j’apprécie qu’ils aient considéré Marketing Musical pour accomplir cette tâche (je propose d’autres services d’ailleurs ;-) ), dans 99,9% des cas ma réponse est négative.

Non merci, je ne veux pas être votre community manager. Et d’ailleurs, vous devriez sérieusement arrêter d’en chercher un.

Pourquoi ce refus ? Parce que votre projet n’en vaut pas la peine ? Pas du tout !

Vous ne devriez pas embaucher de community manager, tout simplement parce que vous êtes le meilleur community manager que votre projet musical puisse avoir.

Personne d’autre ne peut faire cela mieux que vous. Et je pèse mes mots.

Faire appel à quelqu’un pour gérer VOTRE COMMUNAUTÉ ?

Donc si je comprends bien, vous souhaiteriez embaucher quelqu’un qui s’occuperait de vos réseaux sociaux et de votre communauté de fans ?

En somme, vous souhaitez payer (ou non) quelqu’un qui servirait d’intermédiaire avec vos fans et donc… qui constituerait directement un obstacle dans le processus de fidélisation de votre fanbase ? Intéressant.

Est-ce que vous allez également demander à cette personne de monter sur scène avec vous pour parler au public entre deux chansons ?

Est-ce qu’il va également signer les autographes et répondre aux lettres de vos fans ?

Je pousse un peu (#sarcasme), mais c’est pour vous montrer à quel point cela peut être ridicule de se déresponsabiliser de la gestion de sa communauté.

Parce qu’il faut bien comprendre que si vos fans vous suivent sur les réseaux sociaux, ce n’est pas pour suivre « Jean-Christophe, 31 ans, CM professionnel certifié par Facebook ».

Ils vous suivent car ils vous veulent VOUS. Ils veulent votre personnalité, votre histoire et votre authenticité.

Ils veulent la proximité avec l’artiste, même si cela implique que celui-ci fasse des erreurs de comm’. Ils veulent votre imperfection.

Même le meilleur community manager au monde peinera à retranscrire à l’identique votre vulnérabilité, votre état d’esprit et votre message, alors que ces choses importent tellement pour vos fans.

La communication sera forcément bien plus lisse, bien plus impersonnelle et donc bien moins efficace.

CM musique reseaux sociaux

Pensez-vous vraiment que cela vaille le coup de rajouter un obstacle entre vos fans et vous ?

Un message plus terne, moins de proximité, moins de créativité, moins d’impact…

En n’interagissant plus par vous-même, vous aurez d’autant plus de mal à fidéliser les fans via vos réseaux sociaux, pour des résultats bien en deçà de ce que vous pourriez espérer.

Un avantage immense que possède l’artiste indépendant sur l’artiste signé, c’est qu’il est libre de communiquer comme il le souhaite avec sa communauté. C’est la base du Direct-to Fans.

Ne sacrifiez pas cette chance à cause d’une incompréhension des enjeux et des bonnes pratiques.

« Votre fanbase = Votre carrière » donc « Votre community management = La gestion de votre carrière ».

« Mais Guillaume… Je n’ai pas le temps de m’occuper de mes réseaux sociaux. Je veux déléguer ! »

Bien qu’il soit tout à fait louable d’envisager de déléguer pour développer son projet musical, le community management est certainement la dernière tâche à déléguer pour un artiste indé.

En effet, comme on vient de le voir, pour que votre community management soit efficace et booste significativement votre promotion, il vous faut de l’authenticité et de la proximité avec vos fans.

Or, une telle implication de la part de l’artiste ou du groupe de musique n’est pas exigée de manière aussi prononcée dans la réalisation de certaines autres tâches : le booking, la comptabilité, les relations presse, etc.

Si vous souhaitez déléguer afin de gagner du temps, envisagez plutôt de redistribuer les tâches où votre implication apporte peu voire pas de valeur supplémentaire.

Au contraire, ne déléguez pas le community management.

Car c’est en étant proche de vos fans que vous pourrez leur apporter un maximum de valeur et les transformer en super fans fidèles et impliqués dans votre projet musical.

musicien community management

« Mais Guillaume… Je ne sais pas quoi faire sur les réseaux sociaux, quoi publier ou comment engager mes fans ! »

Alors il est temps de vous former.

C’est seulement de cette manière que vous pourrez obtenir des résultats optimaux par rapport à votre stratégie sociale.

C’est en découvrant les bonnes pratiques, les outils les plus puissants et les meilleures astuces que vous pourrez décrocher le meilleur retour sur investissement vis-à-vis de votre community management, à la fois en termes de temps, d’argent et d’énergie.

À travers Marketing Musical, je propose des formations dédiées aux musiciens (Facebook et Twitter par exemple) ainsi que du coaching pour vous donner toutes les clés dont vous avez besoin pour devenir votre propre community manager.

Je peux vous assurer que de cette manière vous irez bien plus vite et bien plus loin qu’en faisant appel à un intermédiaire pour gérer vos réseaux sociaux.

Conclusion

Si vous avez créé des pages sur les réseaux sociaux pour finalement ne pas échanger avec vos fans vous-même, alors vous pouvez les supprimer car vous n’avez pas compris leur intérêt.

Vous avez besoin d’apprendre à utiliser les réseaux sociaux, car absolument personne ne pourra le faire mieux que vous.

Formez-vous et faites éventuellement appel à un consultant pour peaufiner votre stratégie, mais dans tous les cas ne perdez pas votre temps, votre argent et des fans avec un community manager.

Musicalement,

Guillaume de Marketing Musical

  • Claude

    Merci Guillaume pour tout ce contenu utile que tu nous partages semaine après semaine!

    Quand nous serons prêts, il est clair qu’on va utiliser tes services pour aider nos carrières. Car tu as su graduellement gagner notre confiance un post à la fois..

    Claude Thibault

    • Merci beaucoup pour ton intérêt Claude !

      Ça serait un plaisir de t’accompagner davantage dans ton marketing et ta stratégie, quand tu seras prêt.

      D’ici-là si tu as des questions, n’hésite pas à m’en faire part et on pourra en discuter.

  • BaOoxana Boukaba Bouzid

    Bonjour Guillaume

    Cette article tombe a pique
    Je suis modestement dj producteurs compositeur arrangeur mixeur.
    je vais suivre une formations de un mois dans le domaine du mastering audio.
    Je suis autodidacte est indépendant.
    Je suis vraiment passionner par le travail du son en général.
    Ce que je produit peu intéressés un grand nombre de sociétés est de gens.
    Ma musique touche les producteurs de film, de jeux vidéo, des sociétés et entreprises, les radios, les festival, les labels etc…
    Mon associé etant lui aussi dj producteurs compositeur desire faire un gros crédit pour tous financés marketing
    Achat de matos pour notre studio qui normalement ouvria cette hiver juste apres m’a formations.
    Je travaille en ce moment dans mon propre studio qui n’est pas encore fini.
    Je suis a l’opposé total de mon associé pour ce qui est de notre futur activé dans le son en général.
    J’ai toujours voulue suivre ma propre affaire .
    En fait je compte tous géré mixage est mastering dans mon studio la mise en œuvre des albums, une partie a mon studio est l’autre partie chez un ami qui est patron d’une imprimerie.
    je compte vendre mon travail sur mon propre site sur tous les lieu ou je pourrais m’exprimer club concert soirée privé etc….
    Les contrats éventuels idem.
    Exceptionnellement ma musique est distribué par l’intermédiaire de iMusician.
    C’est la première est dernières fois que j’utilise ce moyens car je trouve que c’est une grosse arnaque .
    Votre article sur le marketing est bien tomber.
    Vous expliquer clairement est logiquement la raison pour laquelle il faut ce passer des sociétés de marketing.
    merci beaucoup

    .

    • Bonjour BaOoxana et merci pour votre message.
      Vous semblez en effet savoir dans quelle direction avancer votre projet musical en toute indépendance et je vous invite donc à continuer dans cette voie.
      Pour ce qui est des distributeurs digitaux (style iMusician), c’est loin d’être de l’arnaque, mais il faut bien comprendre ce que l’on paie et ne pas prendre une formule qui n’est pas rentable à terme. L’artiste indé émergent ne met pas sa musique sur les plateformes en ligne pour gagner de l’argent, il le fait avant tout pour gagner en visibilité. Il est quasiment indispensable d’être présent sur Spotify et autres, de nos jours.

      • BaOoxana Boukaba Bouzid

        Bonjour Guillaume

        Je comprends mieux maintenant l’utilité de ces plateformes.
        Merci d’avoir répondu.

        • BaOoxana Boukaba Bouzid

          Je pense qu’il est possible aussi que sa devienne une grosse banque de donner pour du business…….