Comment Trouver son Premier Concert en Partant de Zéro ?

Comment trouver son premier concert

Commencer est toujours ce qu’il y a de plus impressionnant.

Comme lorsque l’on cherche un travail, il est compliqué de trouver un concert quand on a peu ou pas d’expérience et de réseau.

Pour autant, si l’on s’y prend étape par étape et calmement, il n’y a pas de raison que cela ne marche pas. Même si votre groupe débute tout juste.

Voici donc 6 conseils à suivre pour trouver et jouer votre premier concert en partant de zéro.

1. Répétez. Beaucoup.

Soyez sûr d’être totalement prêt avant de vous lancer dans le live.

Comme on dit, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Répétez autant que nécessaire afin que vos excellentes chansons donnent d’excellents concerts.

Rien ne sert de vouloir faire des concerts si vous ne pouvez pas jouer votre répertoire par cœur et sans interruption.

Entraînez-vous dans les conditions du réel, afin de pouvoir améliorer votre présence scénique et vous habituer à la scène. De même, construisez une setlist cohérente à partir de votre répertoire actuel.

2. Ayez au moins un enregistrement potable et un dossier de presse

La meilleure façon de démontrer votre talent à un programmateur est de disposer d’un enregistrement audio ou vidéo d’une qualité décente.

Utilisez une démo d’une de vos meilleures chansons ou bien une vidéo Youtube de vous en train de jouer dans des conditions similaires au live. Si possible, investissez dans l’enregistrement professionnel d’une de vos maquettes.

Plus vous sonnerez professionnel, plus vous serez considéré comme pro.

Créez votre dossier de presse (virtuel et physique) regroupant toutes les informations indispensables sur votre groupe, vos apparitions médias, les faits notables de votre projet et les photos et vidéos de votre groupe.

3. Trouvez le lieu de concert idéal

Déterminer le lieu de concert idéal se fait en fonction de plusieurs critères : la taille de la salle, la fiche technique, votre fanbase, le genre musical privilégié dans la salle, les disponibilités, etc.

Ne choisissez pas de jouer dans une salle juste parce qu’elle est réputée. Choisissez une salle qui corresponde à votre univers musical et à l’avancement de votre carrière.

Ainsi, il est préférable de ramener 80 dans une salle pour 50 plutôt que d’en ramener 100 dans une salle pour 500. Soyez réalistes, surtout si vous commencez tout juste, et n’hésitez pas à faire preuve de flexibilité notamment en cas de refus.

Par exemple, il ne faut pas négliger les très petites salles, les bars et les autres opportunités quand on commence : vous irez progressivement vers de véritables salles de concert à mesure que vous évoluerez.

En plus de cela, contactez les autres groupes et artistes de votre ville afin de connaître leurs actualités et savoir s’ils tournent. Vous aurez peut-être la possibilité de passer en première partie d’un de leurs concerts, faire croître votre fanbase grâce aux leurs et vous familiariser avec un lieu de concert.

Jouer son premier concert

4. Rendez-vous sur place

Si vous n’avez pas de manager (ce qui est fort probable à ce stade), alors vous aurez besoin de communiquer en personne.

La manière la plus efficace est de vous rendre directement dans les bars, clubs et salles de concert que vous souhaitez démarcher, et rencontrer les intéressés afin de vous présenter.

Allez-y pour voir un concert, commandez une conso et parlez avec le personnel. Essayer d’en savoir le plus possible sur ce que ce lieu recherche en échangeant avec le programmateur.

5. Faîtes votre recherche

Une fois l’exploration achevée, continuez la recherche via le site internet du lieu.

Chaque salle de concert a ses propres exigences. Avant d’entrer en contact avec les professionnels, vérifiez bien les informations disponibles, la personne à contacter et la méthode de prise de contact (appel, e-mail, formulaire, etc.).

S’agit-il d’un bon tremplin pour votre projet musical ? Êtes-vous en mesure de remplir votre part du travail ? Si tel est le cas alors vous pouvez désormais prendre contact avec le responsable.

Pour cela, mieux vaut s’y prendre longtemps en avance pour augmenter vos chances d’avoir la salle que vous voulez pour la date que vous souhaitez.

Beaucoup de lieux de concerts privilégient les groupes et artistes qui font leur demande quatre à six mois en avance et au maximum deux mois en avance. N’attendez rien d’immédiat et soyez patient.

6. Demandez une date

Lors de votre demande, il vous faut aller au but tout en restant professionnel.

En quelques paragraphes, expliquez comment vous allez rentabiliser votre concert et le promouvoir. Plus vous  apporterez de poids à votre argumentaire, plus vous aurez de chances.

Focalisez-vous avant tout sur ce que votre auditoire veut entendre, c’est-à-dire le fait que vous représentez un bon investissement. Ensuite si la salle de concert est intéressée, elle ira consulter votre musique.

En général, vos prises de contact doivent être courtes et directes afin d’être lues.

Elles doivent inclure toutes les informations nécessaires à la prise de décision :

  • un pitch sur votre projet musical (origine, style, références, etc.)
  • des liens vers votre musique, vos vidéos et votre présence Web
  • votre dossier de presse
  • une demande claire de ce que vous souhaitez
  • une estimation du nombre de personnes que vous pouvez ramener et comment
  • vos coordonnées
  • personnalisez le message

N’oubliez pas de faire preuve d’adaptabilité et proposer 3 ou 4 différentes dates et différents formats qui pourraient convenir aux programmateurs.

Conclusion

Maintenant il ne vous reste plus qu’à attendre la réponse à votre demande.

Si c’est un oui alors n’aurait plus qu’à démarrer la promotion de votre premier concert, afin que celui-ci soit un succès.

Si c’est un non, alors allez de l’avant et retentez votre chance une autre fois. Ce sera très dur d’empêcher les refus, alors apprenez à les accepter et à ne pas vous sentir personnellement attaqué quand cela arrive.

Faites preuve de respect et créez des relations fortes avec votre scène locale et ses professionnels.

Musicalement,

Guillaume de MarketingMusical.fr

  • Nicolas Van Damme

    Bonjour Guillaume,

    par rapport à ce que j’ai pu lire dans cet article,
    ne penses-tu pas qu’un groupe devrait se faire connaître localement ET dans les autres régions/provinces si possible même à l’étranger ? Comment postuler correctement pour un concert hors de notre région ou province efficacement ?

    (pour ma part avec la musique que je fais je sens très peu d’engouement à Bruxelles mais plutôt un peu partout en France, ais-je raison de vouloir m’exporter plutôt que de vouloir percer localement ?)

    Bien à toi. Et merci pour ce que tu fais !

    Nicolas

    • Salut Nicolas,

      L’intérêt de commencer en local c’est vraiment de faire croître sa fanbase sur place pour pouvoir viser toujours plus haut et gagner plus vite en légitimité et en visibilité. Mais c’est certain qui si t’as la possibilité de te produire à l’étranger, c’est toujours intéressant.

      En l’occurrence, la France et la Belgique étant voisines, cela me semble naturel. Mais si tu vises le Japon, la Suède ou les US, c’est tout de suite autre chose…
      Après cela dépend aussi de si tu comptes rester à terme sur Bruxelles ou si tu souhaites te rapprocher du public que tu cibles. Il faut voir si le marché bruxellois est vraiment peu actif.

      Merci pour ton commentaire !

      Guillaume

      • Nicolas Van Damme

        Merci pour ta réponse Guillaume !

        Y a t’il une autre façon de démarcher pour les concerts dans le pays voisin, car c’est un peu plus compliqué de rencontrer personnellement des programmateurs à Lille ou à Paris ? (Bruxelles-Paris c’est beaucoup juste pour démarcher un concert)

        nous avons eu la chance de faire une date parisienne (et nous y retournons en septembre) en démarchant par mail, mais j’imagine qu’il y a une autre façon de faire ou une démarche plus efficace quant à d’autres salles ou cafés ?

        (je ne compte que sur les pays francophones car nos textes sont en français)

        Merci pour ta disponibilité !

        Nicolas

        • En effet, sinon ça se fait essentiellement par mail, par téléphone ou via un intermédiaire (tourneur, manager, réseau). Ce n’est pas l’idéal, mais ça devient rapidement indispensable.

          Du coup, si vous pouvez vous répartir les tâches (booking, réseaux sociaux, newsletters, presse, etc.) dans le groupe, c’est bien plus simple !