Comment Écrire et Réussir sa Biographie d’Artiste ?

En tant qu’artiste, on aimerait que notre musique parle pour nous. Malheureusement, ce n’est pas aussi simple que cela.

C’est pourquoi il faut que votre biographie soit à la hauteur de vos ambitions : c’est souvent cette pièce maîtresse de votre communication qui suscite la curiosité des professionnels et des fans.

Site web, flyers, réseaux sociaux, articles, interviews, dossier de presse… Votre biographie est (ou devrait être) partout.

Une bonne biographie d’artiste prouve que votre projet musical a du potentiel, avance dans le bon sens et sert à communiquer sur votre actualité. En d’autres termes, la biographie accrocheuse donne l’image d’une vraie démarche professionnelle et sérieuse.

Pour autant, sa rédaction n’est pour tout le monde pas aussi naturelle que de composer un nouveau titre.

Afin de vous aider dans l’écriture de votre bio, voici quelques étapes à respecter pour viser juste.

1. Objectifs de la biographie d’artiste

À quoi ça sert une bio d’artiste ?

La biographie sert à informer efficacement, présenter son projet musical, situer sa carrière musicale et son avancée, mettre en avant votre actualité, susciter la curiosité et SURTOUT inciter les lecteurs à en savoir plus.

Idéalement, le document répond aux questions suivantes :

  • Qui êtes-vous ?
  • Que faites-vous ? Pourquoi ?
  • D’où venez-vous ? Où êtes-vous ? Où allez-vous ?
  • Que cherchez-vous ? Que faites-vous pour atteindre cela ?

Contrairement à ce que voudrait la définition littérale, le but premier de votre bio n’est pas de raconter votre vie.

Il s’agit ici davantage de capturer une photo authentique et actuelle de votre projet.

Ce n’est pas le moment ni le lieu de faire de la comédie ou de raconter des histoires sans intérêt. Rester professionnel est tout ce que l’on attend de votre biographie.

Hormis le professionnalisme qui doit transparaître de votre biographie, vous devez également vous différencier et identifier exactement ce que votre auditoire veut entendre.

Tâchez à la fois d’écrire pour les journalistes et pour votre audience au sens large.

À travers votre présence en ligne, tous les curieux peuvent consulter votre bio, alors faites en sorte qu’elle soit efficace, engageante, mais aussi complète et brandée.

2. Éléments indispensables d’une bonne bio d’artiste

Bien que le média soit en soi assez libre, voici les informations qui doivent absolument être présentes :

  • Votre actualité du moment et à venir
  • Votre parcours : faits marquants, âge du groupe, ville d’origine, chronologie, etc.
  • Votre branding complet : logo, nom, noms des membres, etc.
  • La nature du projet : avancement, objectifs, etc.
  • L’univers musical : style, paroles, qualifications, etc.
  • La professionnalisation et les références : structure, accompagnement, soutiens, réseau pro (manager, éditeur, label, agent, tourneur, etc.)
  • Comment prendre contact : mail, téléphone, promotion, booking, manager, etc.
  • Liens pour aller plus loin : site web, youtube, réseaux sociaux, etc.

Afin de convenir à toutes les utilisations, créez trois variantes de votre biographie : 1 paragraphe, 2 paragraphes et 1 page (500 à 800 mots).

Au passage, je précise que bien que vous pouvez vous inspirer d’exemples de bio d’autres artistes, je vous déconseille de reproduire les modèles que vous trouvez.

Les exemples sont là pour vous montrer ce qui est possible, mais n’allez pas faire des copier-coller.

3. Critères à prendre en compte

Il ne suffit pas de lister ses différents points pour réussir sa biographie d’artiste.

En effet, ça sera surtout votre façon d’exprimer votre positionnement, votre différenciation et votre image de marque qui fera la différence.

Votre groupe est peut-être spécial, mais le ressent-on dans votre bio ?

Vous devez exprimer votre personnalité et votre univers à tous les stades de votre communication, que cela soit dans le fond, la forme et le rendu final, dès la première impression.

À ce titre, évitez les superlatifs (par exemple « le meilleur groupe d’indie rock d’Ile-de-France ») et les clichés (« Tombés dans la musique à un très jeune âge… » ou « Une musique absolument unique »).

Préférez plutôt le factuel et le spécifique afin de donner plus d’information et donc de substance à vos lecteurs. Qu’y a-t-il de particulièrement intéressant par rapport à votre actualité, votre groupe et/ou votre musique ?

Notez qu’il est indispensable de parler à la troisième personne dans votre biographie. Cela permet une plus grande liberté dans votre discours et vous fait gagner en humilité.

Afin de bien maîtriser le message de votre biographie, faites attention de ne partager que des informations cohérentes et pertinentes. Rien ne sert de mentionner le fait que vous avez commencé à jouer de la guitare à 14 ans puis du saxophone 16 ans, si cela n’apporte absolument rien à votre biographie.

Allez à l’essentiel.

4. Points à mettre en avant

Maîtriser son message consiste aussi à choisir les bons points à mettre en avant et ceux à mettre de côté.

Parmi les points forts que pèsent souvent en votre faveur, on retrouve les collaborations pertinentes, les prix, les tremplins, les subventions, les avis de professionnels, les faits notables (promo, crowdfunding, ventes, fanbase, etc.) ou encore les partenariats (sponsors, médias, marques).

Les références que vous avez de la part de la presse, de vos fans ou des professionnels de la musique sont extrêmement puissantes. Elles vous permettent de donner une touche personnelle et extérieure qui appuie l’histoire racontée dans votre bio.

À une époque où les fans et les professionnels ont de moins en moins de temps à dédier à votre musique, il est plus que nécessaire de mettre en avant le message que vous voulez faire passer.

Pour cela, réunissez toutes ces informations essentielles en un paragraphe synthétique placé au début de votre biographie. Voyez cela par exemple comme un résumé qui introduit la biographie.

Vous élaborerez alors plus dans les prochains paragraphes sur vos influences, votre actu et votre univers.

Conclusion

Vous voilà prêt à rédiger votre biographie d’artiste !

Cependant, gardez bien en tête que celle-ci doit refléter tout au long de votre carrière votre avancement. Ainsi, mettez-la régulièrement à jour au fil de votre évolution, environ tous les 4 à 6 mois.

Les journalistes et curieux qui voudront savoir plus sur vous et votre actualité seront ravis de pouvoir consulter des informations récentes à votre sujet : nouvel album, tournée, prix, sponsors, etc.

Musicalement,

Guillaume de MarketingMusical.fr