Comment Distribuer et Vendre Sa Musique en Ligne ?

distribuer et vendre sa musique en ligne

La première étape pour devenir un musicpreneur accompli et vivre de ses créations à l’ère d’Internet est de vendre sa musique en ligne.

Car avec toutes les nouvelles technologies existantes actuellement, il n’a jamais été aussi facile de distribuer et gagner de l’argent sur le Web avec ses créations musicales.

Bien entendu, si on a la chance de recevoir le soutien d’un label, la question ne se pose pas.

Mais comment faire quand on est indépendant ?

Aujourd’hui vous pouvez directement vendre votre musique à vos fans, peu importe l’avancement de votre projet. C’est ce que nous allons voir tout de suite.

1. Avoir des titres prêts à être vendus

Il n’y a pas le que le « comment » qui importe, il y a également le « quoi« .

Votre musique est-elle prête à être diffusée et vendue mondialement ? Il ne faudrait pas rater votre entrée. Avant d’aller plus loin, posez-vous les questions suivantes :

La qualité audio est-elle suffisante ? Est-ce masterisé ?

Si vous avez eu l’occasion d’enregistrer en studio, alors vous avez très peu de risques.

Mais si vous avez autoproduit dans votre home studio, il peut être judicieux de demander l’avis de personnes extérieures au projet sur le rendu final de vos chansons.

Par ailleurs, n’utilisez des fichiers compressés comme .mp3, mais plutôt un format lossless comme FLAC ou WAV.

Avez-vous rempli les métadonnées correspondantes à chacun de vos titres ?

Chaque fichier a besoin d’un titre complet, du nom de l’artiste, du nom de l’album et de toutes les informations pertinentes que vous pouvez ajouter.

Votre musique sera plus facilement reconnaissable par vos fans, comme par les logiciels et services durant leur traitement.

Avez-vous une pochette à l’image de votre univers ?

La pochette de l’album est probablement un des éléments les plus importants dans le branding d’une production.

Ne la négligez pas et procurez-vous une pochette au design professionnel d’une taille comprise entre 1400x1400px et 3000x3000px en JPEG ou PNG.

Est-ce que vos œuvres sont protégées ?

Si certaines des pistes sont des reprises, il est obligatoire que vous payiez votre part de droits d’auteur.

S’il s’agit d’œuvres originales, protégez-les via la SACEM avant leur sortie pour garantir et toucher vos droits.

Quel est votre plan marketing ?

Si vous imaginez que c’est parce que vous mettez votre musique en ligne qu’elle sera immédiatement populaire, alors vous vous trompez.

Vous avez besoin de prévoir bien en avance une date de lancement et d’assurer la promotion de l’album avant, pendant et après sa sortie à travers tous les médias qui vous semblent pertinents : réseaux sociaux, radio, télé, publicité, presse, blogs, etc.

vendre sa musique sur son site

2. Vendre sa musique sur son propre site Web

La première solution pour vendre sa musique sur Internet est la plus compliquée à mettre en place, mais aussi celle offrant le meilleur retour sur investissement.

Ici le but est de ne pas faire appel à des intermédiaires et de vendre directement ses œuvres sur son propre site Internet d’artiste.

Bien évidemment, la création du site est en soi une tâche assez technique que l’on ne va pas décrire ici (à moins que vous utilisiez des services comme Bandzoogle ou Hostbaby).

Mais une fois que tout est en place, il ne vous reste plus qu’à rajouter quelques éléments pour être prêt à vendre votre musique.

À partir de là, vous avez besoin de deux outils :

  1. Un processeur de paiement (comme PayPal ou Stripe), afin de pouvoir recevoir des transactions
  2. Un service de livraison de produits numériques (comme Gumroad, Selz ou Sendowl) qui se charge d’honorer la commande à votre place

Les avantages de cette technique sont que vous gardez le plein contrôle sur la manière de vendre (promotion, prix, offre, etc.) et que les frais sont bien moindres.

En effet, en fonction de la solution que vous utilisez, vous garderez toujours au moins 95 % de ce que vous vendez, après que les deux outils aient prélevé leurs commissions.

distribution digitale de musique

3. Vendre sa musique via un distributeur digital

L’autre manière de vente sa musique, c’est de passer par un distributeur numérique. Cette solution est plus coûteuse en général, mais plus simple à mettre en place et offre bien plus de visibilité.

En effet, aucun artiste ne peut prétendre recevoir autant de trafic sur son site Web qu’iTunes sur sa plateforme.

Mais qu’est-ce qu’un distributeur numérique ?

Il s’agit de la plateforme qui sert d’intermédiaire entre l’artiste et les sites de téléchargement et de streaming de musique (Spotify, iTunes, Google Play, Deezer, Amazon, etc.), en contrepartie d’une commission ou d’un frais annuel fixe.

À vrai dire, il s’agit de la seule manière pour les artistes indépendants de vendre leur catalogue sur ces sites.

Ainsi, l’artiste n’a plus qu’à trouver le distributeur digital (ou agrégateur) qui se prête le mieux à ses exigences. Néanmoins la tâche peut être compliquée, car ils sont extrêmement nombreux sur ce marché : CDBaby, Zimbalam, Wiseband, Tunecore, iMusician, etc.

Comment choisir ? Pour cela il va falloir comparer attentivement les différents bénéfices, coûts, plateformes proposées, termes du contrat, territoires couverts et désavantages de chaque distributeur.

Et pour cause tout peut changer de l’un à l’autre. Pour certains, le coût unique par album est très faible, mais les commissions sur les ventes sont élevées. Pour d’autres, les commissions sur les ventes sont faibles, mais le coût annuel est plus important.

Par ailleurs, certains distributeurs proposent des options premium qui pourraient éventuellement vous intéresser en fonction de l’avancement de votre projet.

A vous de comparer en fonction de vos propres critères les distributeurs qui vous intéressent.

Mais pour vous aider dans votre décision, je vous invite à découvrir un article spécialement à ce sujet : Comment Choisir le Meilleur Distributeur Digital pour Votre Musique ?

Conclusion

Aujourd’hui, l’objectif pour un artiste est avant tout d’être vendu sur les principales plateformes de musique en ligne : iTunes, Spotify, Deezer, Amazon et Google Play.

Choisissez donc avec discernement les distributeurs numériques qui proposent cela et qui correspondent le mieux à votre projet.

Une fois que c’est fait, vous pourrez alors aller plus loin et vendre votre musique directement sur votre site.

Musicalement,

Guillaume de MarketingMusical.fr