Comment Créer une Liste d’Email de Fans et Réussir Vos Newsletters ?

reussir newsletters musiciens groupes

Une chose que les musiciens indépendants sont souvent hésitants à l’idée de mettre en place, c’est leur stratégie d’emailing.

L’emailing est à tort bien trop sous-estimé.

Il est vrai qu’il s’agit de quelque chose d’assez laborieux au premier abord, surtout quand on gère déjà X profils sur les réseaux sociaux.

De plus, on peut avoir le sentiment que l’email appartient au passé et qu’implémenter cela serait une perte de temps.

Mais c’est exactement là qu’il ne faut pas se tromper.

Votre liste d’email est probablement ce qu’il y a de plus direct et de puissant pour interagir avec vos fans et les fidéliser.

Une bonne newsletter vous permettra de vendre plus de musique, de décupler le bouche-à-oreille et d’atteindre plus rapidement la rentabilité dans votre projet musical.

Dans cet article, nous allons voir 8 conseils pour bien démarrer votre liste d’email et réussir vos newsletters si vous êtes musicien.

1. Comprendre qu’avoir une liste d’email de vos fans est une OBLIGATION

Comme on l’a déjà vu dans cet article, la liste d’email étant votre propriété et étant bien plus efficace que les réseaux sociaux (40 fois plus puissant que Facebook et Twitter réunis), la question de son intérêt ne devrait pas se poser.

Vous DEVEZ avoir une newsletter.

Si vous avez quelque chose d’important à annoncer à votre communauté, vous avez bien plus de chances que votre message soit entendu si vous envoyez un email, plutôt que si vous publiez simplement l’information sur vos réseaux sociaux.

Bien entendu, ces derniers sont toujours intéressants, mais pour votre carrière rien ne remplace une newsletter efficace à destination de vos fans.

2. Choisir le bon service d’emailing


Si vous n’en avez pas encore une, vous allez devoir choisir une plateforme qui vous permet d’envoyer vos emails en masse.

En effet, si vous essayez de créer et de diffuser vos newsletters à plus d’une centaine de fans grâce à votre compte Gmail, Yahoo ou Hotmail, il y a de fortes chances qu’elles finissent dans le spam ou qu’elles n’arrivent même jamais.

En effet, ces sites font particulièrement attention à ce que leur service ne soit pas utilisé dans le but de faire de l’emailing de masse.

Dans ce cas, on va s’orienter vers des plateformes spécialisées et offrant de nombreuses fonctionnalités avancées (statistiques, autorépondeur, mise en page, tests A/B, etc.).

Après en avoir essayé de nombreux, je recommande aux musiciens :

  1. Mailchimp qui est gratuit jusqu’à 2000 abonnés (si vous n’avez pas de budget)
  2. GetResponse qui est payant (à partir de 15$/mois), mais qui possède le meilleur rapport qualité-prix du marché

3. Inciter vos fans à s’inscrire


Une fois que vous avez votre compte, la prochaine étape d’inviter votre communauté à s’inscrire à votre liste. Cela peut se faire de plusieurs manières :

  • Ajouter des formulaires d’inscription sur votre site web d’artiste (page de capture et reste du site)
  • Promouvoir votre liste sur les réseaux sociaux
  • Demander à vos fans de s’inscrire après un show à la table de merch (application dédiée ou feuille et crayon)
  • Faire un concours et collecter les adresses des participants

Néanmoins, LA chose qui boostera votre nombre d’abonnés à votre newsletter, ça sera de leur donner gratuitement du contenu exclusif en échange de leur adresse email.

Pour cela, soyez créatifs ! Vous pouvez offrir :

  • Un ou plusieurs titres de votre dernier album (ou du prochain)
  • Une réduction sur votre merchandising (en ligne ou en concert)
  • Du contenu (vidéos, photos, articles) réservé aux inscrits

Le tout est de faire quelque chose qui correspond à ce que vos fans veulent de votre part. En l’occurrence, offrir plusieurs titres est une valeur sûre.

Attention : Un point important est que vos formulaires d’inscription doivent être à double-optin. C’est-à-dire qu’après l’inscription du fan à votre liste, celui-ci recevra une demande de confirmation.

Cela vous permettra d’avoir seulement de vraies adresses de personnes qui veulent vraiment vous suivre.

4. Envoyer vos emails à la bonne fréquence

Avant d’aller plus loin, il est intéressant de mettre en place une routine quant à vos newsletters.

La régularité vous permettra de vous organiser au mieux, mais aussi de préserver l’intérêt de vos fans.

Pour la plupart des artistes établis, la fréquence idéale (et maximum) est d’une fois par semaine. Si vous en envoyez trop, vos fans partiront et signaleront vos messages.

Cependant si votre groupe ou projet musical est en développement, rien ne vous empêche de n’envoyer qu’une newsletter tous les deux semaines, voire une fois par mois.

Si vous n’êtes pas sûr, alors allez-y progressivement en commençant par 1 fois par mois, puis augmentez le rythme pour voir si vos fans suivent.

La clé est vraiment de n’envoyer un email que si vous avez quelque chose d’intéressant à partager avec vos fans. Pour autant, n’espacez pas trop vos emails (plus d’un mois entre deux mails), sinon vos fans oublieront que vous existez.

5. Soigner le contenu de vos newsletters

Super ! Maintenant que vous avez des fans sur votre liste d’email, il faut leur donner l’envie de rester. Cela passe par la production d’un contenu de qualité.

Regardez par exemple les emails que vous recevez de la part d’artistes ou de blogs :

  • Quels types d’email appréciez-vous ? Pourquoi ?
  • Quels titres d’email vous font cliquer ? Pourquoi ?

Essayez d’incorporer ces éléments dans votre stratégie.

Traitez votre liste d’email comme quelque chose de totalement différent de vos profils sur les réseaux sociaux.

En effet, vous voulez que ces fans profitent d’une expérience absolument unique.

S’ils pouvaient accéder aux mêmes contenus depuis Facebook, alors pourquoi s’inscriraient-ils à votre newsletter ?

Bien sûr, vous pouvez partager avec votre liste les mêmes annonces que sur les autres médias (concerts, albums, clips, etc.), mais s’agissant de vos fans les plus fidèles, envisagez d’aller plus loin et de récompenser leur intérêt.

Donnez à vos abonnés des billets à prix réduit, des accès anticipés, des exclusivités, mais aussi du contenu original (anecdotes, message personnel, opinion, etc.).

D’ailleurs, si vous voulez plus d’idées de contenu pour votre newsletter, cliquez ici.

Si votre liste d’email commence à devenir importante, envisagez de la segmenter en fonction du lieu où réside chaque abonné.

De cette manière vous pourrez par exemple promouvoir un concert seulement aux fans qui se trouvent dans la région concernée. Le contenu reste pertinent et vous gardez un faible taux de désabonnement.

creer liste email fans

6. Inclure un appel à l’action

Chaque newsletter doit avoir un appel à l’action clair et précis.

Il peut s’agir aussi bien d’un lien hypertexte que d’un bouton critiquable, qui redirige vos fans vers la chose que vous voulez mettre en avant.

  • Vous voulez vendre plus d’albums ? Ajouter un appel à l’action « Acheter le nouvel album » à la fin de votre email.
  • Vous voulez attirer plus de monde vers votre dernier clip ? Ajouter un lien « Regarder le nouveau clip ».

Le but est de n’avoir qu’un seul appel à l’action par email afin d’orienter plus facilement votre fan.

Pour autant, il est impératif que votre appel à l’action soit en lien avec le contenu de la newsletter.

Si vous écrivez trois paragraphes au sujet de la préparation de votre tournée, ne mettez pas un appel à l’action pour rediriger vers votre profil Souncloud.

Choisissez plutôt une billetterie en ligne ou un évènement Facebook associé.

7. Bien sélectionner l’objet de vos emails

L’objet de l’email est la première chose que voit votre fan, alors assurez-vous que cela soit accrocheur.

Peu importe le contenu de l’email, si l’objet ne capte pas l’attention de votre fan, celui-ci ne l’ouvrira pas et ne le lira pas.

Simplement, indiquer « Nouveau concert » ou « Nouveau clip sur Youtube » résume probablement assez bien le contenu de l’email, mais est-ce que cela donne envie de cliquer ?

Pas vraiment.

Rendez cela plus excitant, en y ajoutant votre personnalité, de l’intrigue, voire un zeste de teasing, tout en restant pertinent.

8. Mesurer, tester et apprendre de vos expériences

Comme pour n’importe quelle autre stratégie, la chose la plus importante est de constamment mesurer, tester et améliorer au fur et à mesure que vous utilisez ce nouvel outil.

L’intérêt avec les plateformes d’emailing, c’est qu’elles vous donnent des statistiques précises quant au succès de chacun de vos emails.

En l’occurrence, restez particulièrement attentif quant à votre taux d’ouverture et à votre taux de clic.

Le taux d’ouverture dépend principalement de l’objet de l’email, du jour de la semaine et de l’heure d’envoi, tandis que le taux de clic varie en fonction du contenu.

Après plusieurs mois, analysez donc les emails ayant des taux de clic et taux d’ouverture plus hauts que la moyenne :

  • Quand les avez-vous envoyés ? À quelle heure ?
  • Quels étaient les objets de ces emails ?
  • Comment pouvez-vous vous en inspirer ?
  • Quels contenus ont le plus intéressé vos fans ?

Une fois que vous savez tout cela, vous pouvez incorporer ces éléments dans vos prochains emails, tout en évitant les erreurs que vous avez commises dans vos emails les moins performants.

Au final, vos emails seront de plus en plus réussis.

Conclusion

Le marketing par email pour les musiciens n’est pas quelque chose de facile ou que vous allez maitriser d’entrée de jeu.

Mais cela vaut vraiment le coup de persévérer, d’apprendre de vos erreurs et de vous améliorer petit à petit.

Cela commence par créer votre liste d’email aujourd’hui, si vous n’en avez pas encore une. Let’s do it !

Musicalement,

Guillaume de Marketing Musical

  • Nicolas Van Damme

    Bonjour Guillaume,

    j’aimerai utiliser mailchimp et ma seule adresse pour envoyer les newsletter est une adresse @gmail.com, mailchimp me parle de risques d’envois sans succès via gmail,

    suis je obligé de payer pour avoir une vraie adresse mail ?

    Merci d’avance pour ta réponse !

    • Salut Nicolas,

      Bonne question ! En effet, l’adresse en @gmail.com n’est pas recommandée, mais il me semble que cela n’empêche pas l’envoi. Si possible, procure-toi une adresse personnalisée, sinon fais des essais et vois si cela gêne vraiment.

  • Nicolas Van Damme

    Bonjour Guillaume, problème résolu et tout a l’air de fonctionner. :-)

    J’aimerai bien savoir ton avis:

    cela est-il efficace de demander personnellement à nos fans (en conversation facebook par exemple) si ils veulent s’inscrire à notre newsletter en me donnant leur adresse ?

    Ou penses-tu que ce genre de technique n’est efficace qu’après un concert ?

    (J’ai un peu peur de l’aspect spam en fait.)

    Je pense surtout que les gens ne le voient pas et ne s’abonnent pas à notre newsletter sur facebook du coup, vu le faible algorithme.

    • Hello Nicolas,

      Super ! :)
      Si tu publies une telle demande, ce seront surtout tes fans les plus engagés qui te rejoindront. Ça vaut le coup d’essayer, mais si tu veux amener vraiment plus de monde, il faut proposer quelque chose en échange, notamment un ou plusieurs titres gratuits.

      Pour cela, dans la version gratuite de Mailchimp tu as la possibilité d’envoyer un message de bienvenue. Il suffit d’inclure un lien vers le téléchargement des titres pour que la personne reçoive ça.

      Si tu as peur de manque de visibilité, tu peux ajouter un appel à l’action dans votre bannière + le lien vers la page d’inscription quand tu cliques sur l’image. Incorpore aussi le lien dans plusieurs publications afin que plus de personnes en soient informées.

      • Nicolas Van Damme

        En fait je parlais de demander personnellement à nos fans de s’abonner à notre newsletter, pas forcément via facebook, mais en face à face aussi,

        (par exemple proposer ça à un ami personnelement) quand je le croise qui aime mon groupe mais qui n’a pas facebook ou y va très très peu.

        • Okay je comprends mieux ! En effet le but est toujours d’inciter tes fans et donc les inviter (en face à face ou en ligne) quand tu peux, mais il est vrai que si la demande est hors contexte (par exemple en dehors d’un concert), il faut faire attention à ne pas tomber dans la démarche du « VRP du dimanche », suppliant tout le monde de s’abonner.

          Généralement les gens n’aiment pas recevoir des newsletters, à moins qu’ils est quelque chose à y gagner (titres gratuits) ou qu’ils soient assez engagés.
          Si ton ami apprécie votre groupe, alors ça peut valoir le coup de lui proposer de recevoir vos actu, effectivement !

          • Nicolas Van Damme

            Merci Guillaume !

            En effet je compte demander cela à des amis qui viennent régulièrement aux concerts :-)
            S’ils ne sont pas fans cela ne sert à rien.

          • Yes, ça sera une manière de récupérer quelques abonnés :)