Comment Choisir le Meilleur Distributeur Digital pour Votre Musique ?

 

Aujourd’hui, tous les musiciens et groupes de musique doivent être présents sur les plateformes de musique en ligne comme iTunes, Apple Music, Spotify, Deezer, Google Play, Amazon, etc.

Pour cela la méthode la plus simple est de passer par un distributeur digital de musique qui se chargera de faire l’intermédiaire avec les sites concernés.

Et pour cause, il est quasiment impossible en tant qu’artiste indépendant de partager ses œuvres sur iTunes ou Spotify. Ces plateformes ne sont pas ouvertes aux petites structures, à moins que vous ayez votre propre label.

Afin de gagner en efficacité et en praticité, on va donc passer par un agrégateur ou distributeur digital de musique.

Cela vous permettra de vendre en ligne votre musique, d’ajouter des infos à votre sujet et surtout d’être présent sur tous les sites de streaming et de téléchargement de votre choix (tant qu’ils sont inclus dans l’offre de votre distributeur digital).

Se pose alors la question du choix de la plateforme en elle-même.

En effet, il existe des centaines d’alternatives aussi bien anglophones (Tunecore, CDBaby, Ditto, Distrokid, etc.) que francophones (Zimbalam, iMusician, Wiseband, etc.), qui offrent chacune des fonctionnalités différentes avec des termes différents (notamment pour le prix et les options).

Il est donc capital avant de se précipiter sur un outil en particulier, de peser le pour et le contre de chaque site et de sélectionner avec prudence le meilleur distributeur digital pour votre musique.

Il faut savoir qu’une fois que vous serez engagé avec un agrégateur, il sera très laborieux de changer de distributeur et de faire migrer votre discographie.

Par conséquent si vous faites le mauvais choix en amont, cela risque de découler sur une perte significative de temps et d’argent.

Ainsi dans cet article, nous allons voir les critères indispensables à prendre en compte dans le choix de votre distributeur numérique de musique.

Réduction exclusive :

  • iMusician Digital (-25% de réduction en passant par ce lien ou avec le code H4G0-SHC6)

Les critères à prendre en compte dans votre choix de distributeur digital

La commission prélevée sur vos ventes

Il s’agit de la part prélevée sur chacune de vos ventes par le distributeur digital.

Certains distributeurs ne prennent pas de commission et vous donne donc l’intégralité de votre chiffre d’affaires. D’autres vous versent environ 90 % du montant de la vente (10% de commission).

Pour autant, il faut savoir que s’il n’y a pas de commission, alors le distributeur se rémunère probablement sur les frais de mise en ligne et/ou sur des frais annuels.

Les frais de mise en ligne

Pour chaque single, ep ou album que vous publiez en ligne, vous devez payer des frais allant généralement de 10 € pour un single à 40 € pour un album (en fonction du nombre de titres).

Il s’agit d’un frais unique, mais qui est souvent accompagné d’un frais annuel.

Les frais annuels

En fonction de l’agrégateur et du nombre d’albums et de singles mis en ligne, vous pourriez payer tous les ans un frais supplémentaire pour maintenir vos œuvres sur les plateformes de musique en ligne.

Typiquement, ce frais équivaut à celui de la mise en ligne initiale.

Les autres frais

Certains distributeurs digitaux se rémunèrent également à travers d’autres types de frais, plus ou moins cachés.

Le cœur de leur offre est compris dans les frais que nous avons déjà vus, mais si vous souhaitez aller plus loin alors il vous faudra sûrement payer. Il peut s’agir par exemple de :

  • Monétiser votre musique sur YouTube (Content ID)
  • La mise en place d’une précommande sur iTunes
  • Les digital booklets sur iTunes
  • Le retrait des catalogues
  • L’ajout de votre musique sur une plateforme supplémentaire
  • Des codes ISRC et EAN
  • Des rapports détaillés
  • L’inscription sur Shazam

Si jamais certaines de ces choses vous intéressent, alors il sera important de vous renseigner et de savoir quel distributeur digital propose cela et à quel prix.

Les plateformes concernées

La plupart des distributeurs digitaux proposent la mise en vente sur toutes les plateformes de musique les plus populaires.

Néanmoins si vous cherchez quelque chose de plus spécifique (par exemple Beatport pour les DJs), vous avez besoin de vous assurer que votre musique y sera distribuée via le distributeur qui vous plaît.

La liste de leurs partenaires étant en constant changement, je vous recommande de prendre contact directement avec eux, afin que l’on vous donne une liste à jour des plateformes concernées.

Le paiement de vos ventes

Le paiement de ce qui vous est dû est également un point important. La plupart des distributeurs vous rémunéreront soit à travers votre compte bancaire, soit via PayPal.

Là où ça peut changer, c’est pour ce qui est du seuil de revenu à partir duquel vous pourrez demander un paiement. Cela peut aller de 0€ à 50€, voire plus.

De même, certains agrégateurs payent à une fréquence hebdomadaire, mensuelle ou même immédiatement après le téléchargement.

Le service client

Si vous avez un problème technique ou une question, il peut être extrêmement pratique d’avoir un service client disponible et professionnel.

Généralement vous pouvez les contacter par e-mail et espérer obtenir une réponse dans les 24h ou 48h. Mais certains proposent aussi le support par téléphone ou par chat en ligne.

Encore une fois, la qualité et l’étendue du service client dépendent largement du distributeur digital. Vous pouvez essayer de leur envoyer un e-mail pour faire le test.

Autres critères à prendre en compte :

  • Les territoires concernés
  • L’exclusivité du contrat ou non
  • Les sources de revenus complémentaires prises en compte (monétisation Youtube, droits d’auteur, etc.)
  • Les outils de promotion intégrés
  • Les services en option
  • Les clauses relatives à la sortie de contrat

agregateurs musique

Comparatif des principaux distributeurs digitaux francophones et internationaux

Données susceptibles d’évoluer.

iMusician Digital :

  • Formule Starter : 1 plateforme, 30% de commission, 9€ par single, 19€ par EP, 29€ par album
  • Formule Regular  : 250+ plateformes, 15% de commission, 19€ par single, 29€ par EP, 39€ par album
  • Formule Rockstar : 250+ plateformes, 0% de commission, 39€ par single, 79€ par EP, 99€ par album, livraison express gratuite, pré-commandes iTunes et Google Play
  • Pas de frais annuels
  • Codes ISRCs et EAN gratuits
  • Youtube Content ID pour 1€ par piste (0€ pour formule rockstar)
  • Paiements mensuels
  • Annulation gratuite possible à tout moment
  • Plus d’informations : iMusician Digital (-25% de réduction en passant par ce lien ou avec le code H4G0-SHC6)

Tunecore :

  • 9,99€ pour un single, 29,99€ pour un album
  • Frais annuels de 9,99€ pour un single et 49,99€ pour un album
  • Zéro commission sur les ventes
  • Paiements hebdomadaires (après une période de deux mois)
  • Codes ISRCs et EAN gratuits
  • Plus d’informations : Tunecore

Vous hésitez entre Tunecore et iMusician ? Découvrez le comparatif complet et mon avis à ce sujet :

Wiseband :

  • 10€ pour un single, 29€ pour un album
  • Commission de 9%
  • Frais de 49€/an ou 4,99€/mois (compte Artiste)
  • Création de boutique en ligne
  • Paiements mensuels
  • Annulation gratuite possible à tout moment
  • Plus d’informations : http://www.wiseband.fr/distribution-musique-digitale

CD Baby :

  • 13$ pour un single, 49$ pour un album
  • Commission de 9%
  • Pas de frais annuels
  • Paiements hebdomadaires (après une période de deux mois)
  • Codes UPC payants (5$ pour un single, 20$ pour un album)
  • Plus d’informations : http://members.cdbaby.com/sell-music

Autres distributeurs à considérer :

  • Spinnup : Offre très classique, mais accompagnée d’un service permettant de se faire écouter par des professionnels de l’industrie et des gros labels
  • Distrokid : 19,99$/an pour publier autant d’albums et de titres que vous le souhaitez. Parfait pour les artistes qui publient constamment.
  • Symphonic Distribution : Bon rapport qualité-prix et un grande nombre de services complémentaires

Conclusion

Malheureusement, il n’existe pas un distributeur digital absolument imbattable dans tous les domaines.

Mais il en existe de nombreux qui font un excellent travail et qui peuvent être le meilleur choix pour VOUS.

Il est très facile de s’inscrire et de commencer à uploader sur les plateformes de musique en ligne, alors ne prenez pas cette décision à la légère.

Je vous recommande de faire votre recherche en fonction de vos propres critères (prix, plateformes, etc.) avant de vous décider.

Comme on l’a vu précédemment, il est loin d’être quelque chose de facile et d’agréable que de changer de distributeur.

Ainsi pour éviter toutes les complications, assurez-vous d’entrée de jeu de faire le meilleur choix possible.

Réductions exclusive :

  • iMusician Digital (-25% de réduction en passant par ce lien ou avec le code H4G0-SHC6)

Musicalement,

Guillaume de Marketing Musical

  • LooFoX

    Bonjour Guillaume,

    Merci beaucoup pour ta présentation complète des distributeurs digitaux.

    Cependant, je me demande pourquoi tu ne parles pas de Bandcamp? Il n’a certes pas la même philosophie que les autres que tu présentes (c’est sûr qu’il ne va pas distribuer sur iTunes :) ), mais il permet de distribuer gratuitement sa musique sur internet, est très connu internationalement et à mon humble avis est une valeur sûre pour des producteurs/artistes indépendants :).

    Merci d’avance pour ton retour.

    Cordialement,

    LooFoX

    • Salut LooFoX,

      En effet, Bandcamp est un outil extraordinaire pour les musiciens et groupes indépendants, néanmoins comme tu le dis, le but de cette plateforme n’est pas de distribuer sur iTunes (ou Spotify, Deezer et les autres) mais de vendre en direct via une boutique en ligne perso.

      Dans cet article, je regroupe avant tout les services qui servent d’intermédiaire entre les artistes et les sites de musique en ligne. Pour ce qui est des autres manières de vendre sa musique en ligne (comme Bandcamp ou même via son propre site web), j’en ai parlé ici : http://www.marketingmusical.fr/comment-distribuer-vendre-sa-musique-en-ligne/

      Merci pour ton retour et n’hésite pas si tu as d’autres questions :)

      Cordialement,
      Guillaume

  • David

    Salut, très bon résumé des prestataires. Merci
    Personnellement, je trouve Zimbalam très bien, mais je cherche un prestataire qui me permettrait de mettre mon album complet en ligne dans 6 mois par exemple, pendant lesquels je pourrais débloquer certains titres de l’album quand je veux pour la promo.
    Une idée?

    • Salut David,
      Dans ce cas, il est sûrement préférable de passer par un système tiers de vente et de livraison de produits digitaux en ligne.

  • Daniel Wild

    Merci pour ce panorama.
    Est-ce que Zimbalam existe encore, aux tarifs que vous annoncez ? Quand on va sur leur site, et qu’on clique sur le tarif pour un album, on est renvoyé sur tunecore…

    • Bonjour Daniel,
      En effet, Zimbalam appartenait à Tunecore et puisque ce dernier vient de lancer sa plateforme française, il semblerait que Zimbalam appartienne maintenant au passé. Merci pour votre message, l’article est désormais à jour !

  • Duo Gilles-Virginie

    Bonjour,
    Nous souhaiterions mettre en ligne un EP de 4 titres pour commencer.Mais nous hésitons sur le choix du site. Que pensez-vous de Wiseband et Zimbalam? Nous avons vu SEA également. En fait, nous sommes un peu perdus!!!! Merci de votre aide.

    • Salut Gilles et Virginie,
      Zimbalam n’est plus à prendre en compte car le service a été racheté par Tunecore. Je n’ai jamais entendu parler de SEA. Pour ce qui est du prix, j’ai tendance à préférer iMusician (surtout l’offre Rockstar qui est géniale) et Tunecore pour le moment.

  • Bruno

    Bonjour, le lien pour les 10% de remise sur Imusician semble obsolète, non?
    Cordialement.

    • Bonjour Bruno, le lien pour les 10% de remise sur iMusicien marche bien ! Il suffit de créer un compte une fois sur la page pour profiter la remise par la suite.

  • Bonjour,
    Il est toujours indispensable de donner le nom propre de l’artiste pour chaque sortie, il me semble.

  • William Boisard

    Bonjour,
    je souhaiterai avoir des information concernant l’autorisation d’un mineur a pouvoir publiquer et vendre sa musique , est-ce interdit ? y a t-il des conditions ?

    Cordialement.

    • Bonjour William,
      Je n’ai pas cette info, mais en contactant n’importe quel distributeur vous devriez obtenir une réponse facilement.