Comment Booker Plus de Dates de Concert et Jouer Plus Souvent ?

booking concerts

Dans l’industrie musicale actuelle, les concerts sont une source de revenus absolument cruciale pour les musiciens et groupes de musique. Sans même parler de l’aspect promotionnel.

Toutefois, si vous lisez ces lignes alors vous savez sûrement à quel point la recherche de dates peut être une tâche laborieuse et chronophage.

La compétition est rude, l’offre étant bien supérieure à la demande.

Cela crée beaucoup de frustration chez les artistes qui voudraient monter toujours plus sur scène, mais qui peinent à réussir leur booking.

Ainsi, si vous cherchez malgré tout à vous développer par la scène et multiplier les dates, vous trouverez dans cet article plusieurs conseils vous permettant de booker toujours plus de concerts.

1. Être crédible

Vous voulez que le programmateur accepte de collaborer avec vous ? Alors, montrez-lui que votre projet musical le mérite !

Et pour cela, il faut soigner votre communication d’entrée de jeu pour gagner en crédibilité et faire bonne impression.

Cela démarre par montrer à votre interlocuteur que vous êtes programmable.

Alors même si la meilleure des solutions serait directement de l’inviter à un autre de vos concerts, si ce n’est pas possible pour diverses raisons, on préférera communiquer sur la qualité de vos lives au cours d’une vidéo.

Dans votre mail, vous devriez toujours inclure une vidéo qui permettra aux programmateurs de découvrir votre projet musical sous l’angle de la scène et donc de former rapidement un avis.

Pour cela, on utilisera donc une captation live ou au moins un clip officiel afin de retranscrire ce que vous proposez.

En complément de la vidéo, il faut avoir en tête que pour beaucoup de programmateurs, un site Web officiel réussi est un véritable gage de professionnalisme, loin devant la moindre page sur les réseaux sociaux.

En effet, rien ne reflète mieux que votre propre site votre démarche artistique et votre avancement. Cela sert à rassurer, informer et séduire le programmateur.

Il s’agit donc d’un indispensable pour n’importe quel groupe de musique ou musicien qui souhaite se produire régulièrement sur scène.

Enfin, rappelez-vous que dans votre prise de contact, votre biographie et votre dossier de presse doivent attirer l’attention du programmateur et susciter l’envie.

Ce n’est pas en mentionnant que du factuel que vous pourrez devenir son coup de cœur et amenez en lui le désir de vous programmer.

Vous devez communiquer sur votre histoire, votre univers et être diffèrent de la masse si vous souhaitez que l’on se souvienne de vous.

Cela ne veut pas dire qu’il faut mentir, en faire des caisses ou délaisser les autres aspects.

Cela signifie juste que vous devez trouver l’équilibre entre l’informatif et l’artistique, tout en étant concis.

Si votre présentation est efficace, ce sera alors un plaisir pour le programmateur d’aller voir votre vidéo et de découvrir votre site officiel pour en savoir encore davantage.

2. Être flexible

Beaucoup de groupes de musique et de musiciens font l’erreur de ne jamais s’adapter à la demande.

Or, même si vous assurez au niveau de la prise de contact, il se peut que cela bloque au moment de discuter les modalités.

Et pour cause, de nombreux lieux privilégient certaines configurations à d’autres.

Par exemple, beaucoup vont naturellement préférer les plateaux communs aux projets musicaux individuels. D’autres préféreraient sûrement que vous assuriez un set acoustique.

Si vous faites preuve de flexibilité et que vous facilitez la vie du programmateur alors vous aurez bien plus de chances que celui-ci vous réponde positivement.

Préparez-vous donc à ces éventualités si vous souhaitez gagner beaucoup de temps et jouer plus fréquemment.

Plus vous maîtrisez de configurations et d’offres différentes (solo, duo, co-plateau, acoustique, reprises, style musical, etc.), plus le nombre de dates programmables augmentera.

booker plus dates concerts

3. Cibler et personnaliser vos envois

Très clairement, une des pires erreurs que vous pouvez faire consiste à envoyer massivement le même email à toutes les salles qui vous intéressent.

Comme pour tout le reste de votre marketing, il faut mettre l’individu au centre de votre stratégie et privilégier la qualité à la quantité.

Cela vous permettra de mieux cibler vos demandes, de plus attirer l’attention du programmateur et donc de convaincre davantage.

En somme, en personnalisant votre demande, vous pourrez également assurer un meilleur suivi et maximiser vos contacts.

Dans l’article sur les influenceurs, on parle beaucoup de la manière d’entrer en contact avec les professionnels de la musique, mais gardez déjà en tête qu’identifier clairement l’interlocuteur, son rôle et ses préoccupations, tout en adaptant votre message, vous démarquera forcément de la concurrence.

En effet, 95% des groupes et artistes ne prennent même pas la peine de se renseigner et de personnaliser leur mailing…

4. Bien s’organiser

Petit à petit, les outils permettant de vous aider dans votre processus de booking en indépendant tendent à se développer (comme le très bon Purple Base).

Toutefois, votre meilleur allié dans cette aventure sera toujours ce bon vieux tableur Excel.

En effet, si vous souhaitez suivre l’avancement de vos prises de contact intelligemment, vous devez les répertorier dans un document dédié vous permettant de savoir où vous en êtes avec chacun de vos interlocuteurs : premiers emails, relances, appels, envois, etc.

Dès que vous avez du nouveau, notez la date, mettez à jour le contact en utilisant un code couleur adapté si besoin.

Cela vous permettra notamment de mieux gérer vos relances.

D’ailleurs, tant qu’on parle d’organisation, il est nécessaire de rappeler que si vous voulez que l’on accepte un maximum de vos demandes, il faut vous y prendre à chaque fois un maximum en avance.

Vous devez chercher à booker aussi tôt que possible pour une période donnée.

N’allez pas contacter un programmateur pour obtenir une date pour la semaine prochaine ou pour dans trois semaines.

À la place, prenez-y vous bien en avance, par exemple trois à six mois en avance.

Cela vous permettra d’autant plus de mieux préparer la chose, en termes de logistique et de promotion, ce qui est bien moins stressant que de tout faire à la dernière minute.

jouer plus souvent scene

5. Analyser la concurrence

Vous ne savez pas qui contacter pour jouer dans la région alors qu’un groupe au style assez similaire au vôtre joue régulièrement dans le coin ?

Alors rendez-vous dans leur agenda des concerts pour voir où la concurrence joue !

En vous inspirant des artistes locaux qui vous ressemblent et qui connaissent un certain succès grâce à la scène, vous pourrez analyser la nature de leur succès.

Vous pourrez alors identifier quels sont les salles et les programmateurs avec lesquels ils travaillent régulièrement, ce qui vous permettra de les contacter en faisant le parallèle avec votre musique, étant donné la proximité artistique.

D’ailleurs, en parlant des autres projets musicaux dans votre région, soyez toujours à l’affût des opportunités qui se présentent de pouvoir faire la première partie d’un projet musical plus établi que le vôtre.

Faire la première partie d’un gros projet musical dans votre style est l’opportunité parfaite d’atteindre facilement une nouvelle audience de fans potentiels.

Analysez tous les mois les calendriers des organisateurs d’événements dans votre région afin de trouver les projets musicaux qui ressemblent à votre univers.

Si vous trouvez quelque chose d’intéressant, alors contactez le programmateur et exprimez votre intérêt à faire la première partie de l’événement, tout en expliquant en détail pourquoi votre projet musical est le choix idéal.

Parfois, c’est le management de l’artiste qui a le dernier mot, donc il peut être judicieux d’essayer de les contacter en premier.

6. Relancer sans harceler

Si vous n’avez pas l’habitude d’envoyer des relances aux programmateurs, alors vous passez à côté d’un nombre impressionnant d’opportunités. Et cela concerne aussi bien l’avant- et l’après-concert.

Avant le concert, n’envoyer qu’un email en espérant booker la date est loin d’être la meilleure manière de procéder.

Je ne vous invite pas à spammer le programmateur toutes les heures, mais vous devez trouver le juste milieu.

Chaque programmateur a un différent seuil de tolérance vis-à-vis des relances. Mais en règle générale, vous devriez relancer 7 à 10 jours après votre premier email, si possible par téléphone.

Après le concert, vous devriez toujours remercier votre contact et lui faire savoir que vous êtes disponible à l’avenir si des opportunités se présentent.

De même, si durant ce concert, un autre projet musical partageait l’affiche avec vous, remerciez-les également et faites-leur savoir que ce serait un plaisir de collaborer à nouveau.

De cette manière, il sera bien plus simple de maintenir le contact pour la suite.

Conclusion

Plus vous percevrez le booking comme un véritable business et chaque programmateur comme un partenaire potentiel, plus il sera facile pour vous de trouver des dates de concert dans votre région.

Soyez pro, rappelez-vous que vous vous adressez à un être humain et non à un « lieu dédié à l’événementiel », pensez en termes de réseau et amenez de la valeur au business de votre interlocuteur.

De cette façon, vous aurez plus de chances de jouer plus fréquemment sur scène.

Musicalement,

Guillaume de Marketing Musical